Sortie de Kassi Brou sur les 36 mois: le CNRD réagit «Je ne pense pas qu’il soit la bonne personne pour donner de leçon à la Guinée » col Amara Camara

Au cours d’une conférence de presse ce jeudi 19 mai 2022, le ministre porte-parole du Gouvernement en compagnie du ministre secrétaire général de la présidence de la République, ont commenté la dernière sortie du président de la commission de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou et les menaces de manifestations de certains partis politiques et organisations de la société civile parmi tant d’autres.

Les conférenciers n’ont pas tari de mots pour exprimer leur déception vis-à-vis du diplomate ivoirien: « Souvent quand on est dans la passion, on se trompe de cible. Il est qu’à même important à un certain niveau de responsabilité de dépassionner le débat et  aller dans le sens de la responsabilité. Nous sommes dans une transition qui mérite beaucoup d’attention et cette attention voudrait que nous fassions attention à tout ce que nous pouvons dire et tout ce que nous pouvons faire.  Et parlant spécifiquement de monsieur Kassi Brou, je ne pense pas à mon humble avis qu’il soit la bonne personne pour donner cette leçon à la Guinée », a déclaré Amara Camara.

Dans la même lancée, le ministre porte-parole du gouvernement a aussi soutenu la déception qui a animé le gouvernement guinéen en lisant cette interview de Kassi Brou. Selon Ousmane Gaoual Diallo, « Nous on a été surpris, même déçus d’une certaine manière par cette prise de parole d’un responsable dans cette institution ouest-africaine. En temps normal, monsieur Brou se prononce après la conférence des chefs d’Etat dont il porte la parole, dont il traduit les décisions pour l’opinion publique.  (Or), là il s’est permis de faire un commentaire avant même que les chefs d’Etat ne puissent se réunir. Nous nous avions reçu comme information que la CEDEAO allait dépêcher en Guinée une commission qui allait être à l’écoute des autorités, à l’écoute des partis politiques, à l’écoute de la société civile pour prendre en compte le contexte Guinée. Et voilà qu’il se prononce sur ce qui devrait être la réponse de la CEDEAO.  Nous, jusqu’à preuve de contraire, nous attendons », a déclaré Ousmane Gaoual Diallo. 

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus