Kindia : un journaliste de la radio Espace passé à tabac par un groupe de militaires

La scène a eu lieu ce mardi 10 mai 2022 dans la commune urbaine de Kindia. Mohamed M’Bemba Condé, journaliste à Espace Kania FM et correspondant de Guineematin.com, a été passé à tabac par des agents. C’était en marge du début des opérations d’identification et de marquage des domaines de l’Etat.

Joint par téléphone, notre confrère a raconté sa mésaventure : « nous étions sur terrain pour faire le constat sur le marquage des domaines de l’Etat. On était de la mission. On a fait le tour de certains lieux. Quand on est arrivé à un endroit, moi j’ai retardé. Les agents sont venus me trouver sur un endroit restreint. Ils m’ont dit de quitter parce qu’ils étaient en train de travailler. J’ai quitté sur leur trajectoire. Mais, un autre est venu me trouver là où j’étais isolé pour me parler un mauvais temps, me demandant de quitter. Je lui ai répondu que je ne faisais que mon travail tout comme lui. Il s’est mis à m’insulter. Je lui ai dit d’arrêter de m’insulter. Il s’est jeté sur moi pour déchirer mes habits », a-t-il expliqué.

Le Commandant de l’unité mixte chargé des opérations est venu aux nouvelles. Mais, au lieu de régler l’affaire, il n’a rien fait, ajoute Mohamed M’Bemba Condé. « Le Commandant est venu vers nous. J’ai expliqué ce qui s’est passé. Par après, c’est lui-même qui m’a bousculé. Après, ils se sont jeté sur moi pour me violenter. Ils ont cassé mes deux téléphones et le bouton de mon enregistreur »

Cette agression est condamnée avec la dernière énergie par les journalistes à travers l’antenne régionale du syndicat des professionnels de la presse de Guinée qui compte faire une déclaration dans les heures qui suivent.

Pour l’heure, la vie de Mohamed M’bemba Condé n’est pas en danger

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus