Lettre du MATD: L’ANAD rappelle qu’elle avait déjà soumis un mémorandum de 15 mois au CNRD

http://Actuguinee.org / La lettre adressée aux coalitions des partis politiques par le MATD leurs invitants à soumettre une durée de chronogramme dont le dernier délai était fixé ce mercredi 20 avril ne trouve pas échos auprès des coalitions politiques.

Après la CORED et le RPG arc-en-ciel, c’est au tour de l’ANAD de décliner cet appel du ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation.

En plénière ce mercredi 20 avril, l’alliance nationale pour l’alternance et la démocratie (ANAD) s’est fendu d’une déclaration que notre rédaction en a obtenu une copie.

Dans cette déclaration, l’ANAD rappelle qu’elle avait déjà soumis, depuis le 24 septembre 2021 à la demande du CNRD, un mémorandum qui identifie clairement les actions à mener et les délais nécessaires pour un retour, dans un temps raisonnable, à l’ordre Constitutionnel.

Dans son mémorandum, l’ANAD avait démontré que 15 mois étaient largement suffisant pour sortir de la période d’exception si une réelle volonté politique existait.

Plus loin dans la déclaration, L’ANAD déplore le fait que le mémorandum déposé depuis le 24 septembre 2021 n’ait fait l’objet d’aucune considération et n’ait suscité aucune réaction de la part du CNRD.

L’ANAD indique en outre que «le CNRD veut plutôt, à travers son cadre de concertation inclusif , imposer un organe assujetti dont il définit la composition, nomme les membres, fixe l’ordre du jour et la périodicité de ses réunions, décide des orientations des délibérations et des conclusions qui doivent en résulter», mentionne la déclaration.

Ci-dessous l’intégralité de cette déclaration…

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus