Aboubacar Soumah du GDE : «Je ne dis pas que Cellou Dalein a raison, mais je sais que Cellou a eu cette maison de façon régulière.»

Invité de l’émission de grande écoute chez nos confrères de Fim Fm ,Aboubacar Soumah ,président du parti Guinée pour la Démocratie et l’Équilibre (GDE), a du mal à comprendre les agissements des nouvelles autorités sur des sujets brûlants de la société guinéenne.

Le leader du GDE refuse de porter des gangs pour fustiger ce qu’a subi le président de l’UFDG, el hadj Cellou Dalein Diallo jugé occupant illégal et déguerpi de son domicile sise à Dixinn.

Alors que le dossier est toujours pendant au niveau de la justice, la junte a procédé ce vendredi 8 avril 2022 à la pose de la première pierre pour la construction d’une école de 18 salles de classe sur les ruines de l’ancien domicile de Cellou Dalein Diallo à Dixinn.

Répondant à la question d’un confrère dans l’émission ‘’MIRADOR » hier samedi, Aboubacar Soumah sur le litige qui oppose son ancien allié de l’UFDG , Cellou Dalein Diallo et le patrimoine Bâti Public, dit qu’il est inadmissible de cautionner une injustice alors qu’il est un élu de la de ladite commune (Dixinn). « Le maire m’a dit hier si je vais aller, je lui ai dit que je ne vais pas. Pourquoi ? Parce que,je ne suis pas accord à ce  qu’on fait subir à Cellou. Ça ne me convient pas. Je ne dis pas que Cellou Dalein a raison, mais je sais que Cellou Dalein a eu cette maison de façon régulière », a déclaré Aboubacar Soumah 

Avant de poursuivre qu’ « Il a acheté la maison de façon régulière et la loi guinéenne autorise le chef de l’Etat, tout comme le maire d’une commune urbaine à faire le bail emphytéotique, bail à construction, à vendre le domaine de l‘Etat.. 

Qui attribue un domaine de l’Etat aujourd’hui, on veut remettre ça en cause ?

Nous sommes en train de créer des précédents très graves pour le pays. Le dossier est à la justice, la boussole de la transition doit être la justice » a expliqué le président du GDE dans l’émission MIRADOR

Poursuivant, le président du parti Guinée pour la Démocratie et l’Équilibre (GDE), dit être certain et convaincu que les agissements du CNRD risquent d’impacter de manière négative les Assises nationales en cours dans le pays.

À en croire le président du parti Guinée pour la Démocratie et l’Équilibre (GDE),« Au moment où on est en train de demander à ce qu’on se dise les vérités, qu’on se pardonne, au même moment, on est en train de commettre de l’injustice. On est en train de violer les lois de la République. On est en train de violer les Droits de l’Homme alors là, je me demande comment cette assise aura des résultats. Elle risque de ne servir à rien » a laissé entendre Aboubacar Soumah président du parti Guinée pour la Démocratie et l’Équilibre. (GDE)

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus