Retour « forcé » d’Alpha Condé en Guinée : Voici ce qui n’a pas marché (Courrier)

« C’est définitif, le 8 avril 2022, l’ancien président de la République de Guinée est à Conakry « . C’est en tout cas ce qu’on puisse comprendre de l’annonce faite par les nouvelles autorités du pays.

Ces annonces mettent une fin imminente à son séjour dit médical . Il rentre au pays au moment où ses principaux lieutenants sont en difficulté pour des cas de présumés détournements de deniers publics, blanchiment d’argent, complicité de dilapidation du denier public etc.

Ce retour dit-on « forcé » du Président Alpha Condé aurait été motivé, expliquait le contenu d’une lettre du ministre Morissanda Kouyaté ministre des Affaires Etrangères, par les récents agissements du président déchu le 5 septembre 2021 qui, selon lui constituent une réelle menace pour la paix et la stabilité en Guinée.

Plus loin,le ministre des Affaires Etrangères a indiqué que les « plus hautes autorités du pays demandent que l’ancien président soit rendu à la patrie guinéenne dans les meilleurs délais…

Aux dires d’autres sources percutantes, le président déchu ne souhaitait pas rentrer au pays, il aurait opposé un nièt catégorique. Comme pour dire qu’il a été bien forcé pour ledit rétour.

Lire la note verbale fuitée à propos

Lire la suite ici http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus