Mines : Le colonel Mamadi Doumbouya rappelle les sociétés minières à l’ordre (Par Mandian Sidibé)

http://Actuguinee.org / Plus que jamais préoccupé par le quotidien de ses concitoyens dont la grande majorité est en proie à une pauvreté galopante, qui ne dit pas son nom, nonobstant l’exploitation de nombreuses mines, à ciel ouvert dans plusieurs régions du pays, le Chef Suprême des Forces armées, Chef de l’État, Son Excellence le Colonel Mamadi Doumbouya, a tenu à rencontrer les responsables des différentes compagnies minières, afin de mettre la barre sur le T et les points sur les i.

Il n’est un secret pour personne que, pour que l’exploitation massive et intensive de la bauxite profite convenablement aux populations martyres de Guinée, cela, conformément aux accords signés entre l’État et les sociétés minières, il faudrait absolument et impérativement la construction de raffineries sur certains sites de production.

Malheureusement, comme l’a si bien constaté le Colonel-Président, les compagnies minières roulent l’État dans la farine en faisant fi, délibérément, de leurs engagements. Au grand dam de la République et des nombreux compatriotes négativement impactés par l’exploitation de la bauxite sur leurs terres ancestrales.

Le Chef de l’État, en véritable patriote engagé, entend mettre définitivement un terme à cette injustice flagrante que notre pays, qualifié de « scandale géologique » est en train de subir, de plein fouet, depuis les années 70 jusqu’à nos jours. Trop, c’est trop.

Fidèle à sa réputation et son franc-parler, le Chef Suprême des Forces Armées a tapé du poing sur la table, vendredi 08 avril 2022, au Palais Mohamed 5 de Kaloum. Sans langue de bois, sans y aller avec le dos de la cuillère, face aux représentants de la CBG, de Russal et ceux des autres compagnies minières opérant en Guinée, le Colonel-libérateur a rappelé que le respect strict des engagements est « non négociable » et obligatoire.

Dans la foulée, le Président de la République a sommé ces compagnies minières de se conformer immédiatement aux accords signés avec Conakry. Le Colonel Mamadi Doumbouya a donné un ultimatum jusqu’à fin Mai 2022.

En clair, le héros du 05 septembre demande aux sociétés minières de mettre à la disposition de l’État leur agenda relatif à la construction des raffineries destinées à la transformation de la bauxite sur le sol guinéen.

Sur un ton martial, ferme et courtois, le Colonel-Président exige des compagnies minières un chronogramme raisonnable et clair, relatif à leur programme de construction des futures raffineries sans lesquelles la Guinée risque d’être l’éternelle perdante dans cette histoire.

Le Chef de l’État est catégorique : il est hors de question que la Guinée soit la pauvre vache laitière, alors que les sociétés minières font le plein de leurs proches sur le dos de nos compatriotes.

Avec l’enfant prodige de Kankan Nabaya, la Guinée va renaître de ses cendres.

Mandian SIDIBE, Journaliste

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus