Du carburant guinéen frauduleusement exporté au Libéria saisi par l’inspecteur régional de la SONAP et forces de sécurité.

http://Actuguinee.org / Une quantité importante de carburant destinée à la contrebande a été saisie par l’inspection régionale de la SONAP (entendez Société Nationale des Pétroles) en collaboration avec des agents des forces de sécurité en région forestière.

Face à l’ampleur de cette pratique qui menace sérieusement notre pays sur un marché noir aux contours insondables, l’inspection préfectorale en région Forestière de la SONAP, à sa tête Monsieur Sékou Traoré et des agents des forces de sécurité ont mis le grappin sur des contrebandiers et leur produit.

En cette matinée du 5 avril 2022, ne vous y trompez pas, ce n’est pas de l’huile de cuisine dans des bidons

C’est de « l’essence et du gasoil encore appelée « essence frelatée » ailleurs destinée aux pays limitrophes exportés par des guinéens.

Sur place, l’inspecteur régional de la SONAP préoccupé, promet d’en découdre avec les contrebandiers dans la région suite aux recommandations de sa direction générale pilotée par M. Amadou DOUMBOUYA avant de regretter qu’un produit aussi délicat soit manipulé de la sorte par la population, cela est inquiétant et mérite la collaboration et vigilance de tous pour éradiquer ce fléau.

Cette importante saisie de carburant frauduleusement exporté prouve à suffisance qu’elle coûte souvent plus cher au Libéria qu’à la pompe en Guinée.

Malgré les efforts louables des nouvelles autorités de la transition à sa tête le colonel Mamadi DOUMBOUYA, des individus malintentionnés trouvent du plaisir à exporter ce précieux liquide au défruitement du peuple.

Aux dernières nouvelles, l’importante quantité saisie et les contrebandiers se trouvent à la gendarmerie pour des fins d’enquête.

Service Communication

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus