Décret : le président Mamadi Doumbouya fait retourner dans le portefeuille de l’Etat la Résidence 2000

Dans un décret lu à la télévision nationale, le président de la transition colonel Mamadi Doumbouya a fait retourner dans le portefeuille de l’Etat « quitte et franc de toute dette et charge » du domaine bâti abritant le complexe immobilier Résidence 2000, sis à Coléah-Moussodougou.

L’acte du colonel Mamadi Doumbouya, indique dans son article 1 :« Est, et demeure rapporté le décret D 99 68 PRG SGG du 02 août 1999 attribuant le terrain bâti abritant le complexe immobilier résidence 2000 sis à Coléah, Moussoudougou, commune de Matam, à la société d’investissement des projets domiciliaires et constructifs ».

L’article 2 du décret précise que ledit terrain fait retour dans le portefeuille de l’Etat « quitte et franc de toute dette et charge ».

Dans le décret, il est mentionné que, le ministre secrétaire général de la présidence de la République et le ministre de l’Urbanisme, de l’habitat et de l’aménagement du territoire, sont chargés chacun en ce qui le concerne de l’application du décret.

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus