Viol dans un orphelinat : ‘’nous allons fermer tous les centres d’accueil qui ne répondent pas aux normes’’ Akoye Guilavogui Directeur de l’enfance. 

Plusieurs filles auraient été victimes de viol à l’orphelinat Hakuna Matata situé à Dabompa dans la commune de Matoto. A plusieurs reprises par un des responsables de l’orphelinat.

Selon des informations le présumé accuser de ces viols serait le mari de la fondatrice du dit centre. Ce lundi dans l’émission les grandes gueules d’espace Fm, le directeur national de l’enfance est revenu sur cette actualité qui fait écho depuis le week-end.

D’après Akoye Guilavogui les filles qui auraient été victimes sont déjà placés dans des lieux sécurisés en attendant la fin des enquêtes « Nous avons commencé par mettre les enfants dans des lieux sécurisés et nous avons passés par l’examen des différentes filles au niveau de la médecine légale. Les enfants qui y sont actuellement leur situation a été évalués pour savoir, ils sont combien et nous avons demandé à la fondatrice de produire une note d’information à l’endroit du cabinet », a expliqué le directeur nationale de l’enfance. 

Dès l’instant que l’information à circuler, les jeunes filles au nombre de 5 ont été admises dans un centre hospitalier pour des examens annonce Akoye Guilavogui « Nous avons été alerté parce qu’il y a eu altercations entre le présumer auteur des viols et un des encadreurs qui apparemment avait su ce qui s’était passé et a voulu dénoncer (…) et la première instruction qui a été donner était d’amener les enfants à la médecine légale et la justice aujourd’hui est saisie » a-t-il déclaré

Pour le directeur nationale  de l’enfance beaucoup de manquement liés a la prise en charge des enfants dans les différents centres d’accueil des enfants en Guinée ont été répertoriés. C’est pour quoi dit-il une inspection va être entamée en vue de fermer les prochains jours tous les centres qui ne répondent pas aux normes édictées par la direction nationale de l’enfance. « Quand nous sommes venus à la direction nationale de l’enfance, nous  avons conviés les responsables des centres d’accueil pour leur dire que notre vision était de changer les pratiques. Non seulement en matière de placement des enfants, mais aussi en matière de gestion et prises en charge des enfants. Parce que le regard que nous avions était que la prise en charge était focaliser sur la survie des enfants, le manger uniquement alors qu’il n’avait pas développé tout cet accompagnement psychosocial pour l’enfant et le mécanisme pour le retour des enfants dans leur famille respective. Nous avons approché une organisation internationale qui a commencé à faire des formations. Et nous avons annoncé l’inspection de tous les centres d’accueil des enfants pour ceux qui sont aptes, nous allons les accompagner et ceux qui ne le sont pas nous allons prendre la décision de les fermés » a fait comprendre Akoye Guilavogui directeur nationale de l’enfance. 

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus