Taliby Dabo sur l’absence très remarquée de Dr Ibrahima Khalil Kaba, Dr Diané, Diakaria Koulilibaly…« Ils ont raison sur toute la ligne, on les a exclus. Ils n’ont pas été informés, ils n’ont pas été associés »

http://Actuguinee.org / Il était l’un des rares caciques du RPG arc-en-ciel hostiles à la désignation d’Ibrahima Kassory Fofana aux commandes du parti de l’ancien président Alpha Condé, mais à la grande surprise générale, Talby Dabo dit avoir changé d’avis. Il explique cette volte-face par l’issue de la récente convention oû l’ensemble des composantes du parti ont levé l’équivoque en confirmant l’ancien PM à la tête du parti ce, attendant le congrès électif du futur candidat pour la présidentielle prochaine dont la date n’est toujours pas fixée par les autorités de la transition.

<< Moi, ma position, c’est celle de la base. Je me suis opposé au choix d’Ibrahima Kassory Fofana d’abord, parce que je n’avais pas de preuve irréfutable indiquant clairement qu’il a été choisi par le président Alpha Condé. Deuxième chose, pour qu’on parle de démocratie, on aurait pu simplement le proposer aux structures de base parce qu’il n’y a pas de choix, il n’y a pas de convention sans passer par ces structures. La troisième chose, je ne voudrais pas qu’il ait d’exclusion. Donc, si on doit le faire, il faut que tout le monde soit là. Il fallait donner la possibilité à tous ceux qui ont l’ambition de présider ce conseil national exécutif provisoire de se présenter. Bref, c’est à cause de ces disfonctionnements, le non respect des principes du parti que je m’étais opposé. Quand les structures du parti ont été consultées, je pense qu’on a cherché à se conformer au statut et au règlement intérieur. On a demandé à ce que les délégations émanant de nos structures viennent à Conakry. Ce sont ces mêmes délégations qui sont venues me prendre très tôt chez moi, et qui m’ont demandé d’être avec elles dans la salle, parce que moi, je ne suis pas de Conakry, moi je suis de l’intérieur (…). Quand la base dans une convention choisit quelqu’un, moi Dabo, je n’ai plus le droit de m’opposer à cela  >>, a-t-il soutenu.

Concernant l’absence très remarquée à cette importante plénière des figures du RPG arc-en-ciel comme Amadou Damaro Camara l’ancien président de l’assemblée nationale, de Mohamed Diané l’ancien ministre de la défense, de Diakaria Koulibaly celui chargé des hydrocarbures ou encore d’Ibrahima Kalil Kaba l’ancien ministre des affaires étrangères sous Alpha Condé, Taliby Dabo tranche:

<< Ils ont raison sur toute la ligne. On les a exclus. Ils n’ont pas été informés, ils n’ont pas été associés. Ce n’est pas normal que des responsables de cette taille ne soient pas informés, ne soient pas associés à un choix quelconque >>.

Talby Dabo a par ailleurs promis de s’impliquer personnellement afin d’aplanir ces divergences qui font assez de bruit dans le pays, en sollicitant l’adhésion des anciens ministres frustrés. Ces dissensions constituent en tout cas l’autre page noire des proches de l’ancien Président renversé debut septembre 2021.

<< Ne vous en faites pas. Ils vont venir. On va les prier. Nous sommes en train de négocier très sérieusement. Moi-même ,je suis dans cette négociation.

Dans les jours à venir, vous allez constater le retour de tout le monde >> a rassuré Taliby Dabo membre de la coordination du RPG arc-en-ciel pour la région de Haute-Guinée, joint ce vendredi 1er avril par nos confrères de Djoma Media, dans l’émission « On Refait le Monde »

Mamadi CISSE pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus