Casse de la maison de Cellou:’’tous ces agissements des nouvelles autorités visent tout simplement à l’écarter, à l’humilier’’ Me Paul Yomba Kourouma

Le collectif des avocats de Cellou Dalein Diallo était devant les hommes de medias de mardi 29 mars 2022 pour parler de la démolition le week-end dernier, de l’ancienne résidence de leur client.

Le doyen des avocats, Me Paul Yomba Kourouma, a dénoncé ce qu’il appelle la perte quasi-quotidienne des acquis démocratiques et la dégradation très poussée de l’État de droit.  »La substitution de tous les instruments juridiques par l’emploi abusif de la force par les nouvelles autorités. Nous avons constaté la perte quasi-quotidienne de nos acquis démocratiques, la dégradation très poussée de notre état de droit, la violation du droit de propriété pourtant consacré par tous les textes, toutes les chartes et c’est même reproduit dans la charte de la transition. Nous disons que ces agissements visent réellement le président Cellou Dalein Diallo, qui, a passé toutes les transactions avec l’État Guinéen qui lui a nanti d’un titre foncier et le décret du président de la République en a suivi  », a déclaré l’avocat de Cellou Dalein Diallo

Avant de dénoncer cette méthode opérée par l’Etat guinéen. «Qu’on vienne à lui déloger sans titre ni droit alors que ces documents ne sont pas mis en cause, l’État ne produit pas la preuve de l’annulation de ces titres de propriété, nous nous disons sincèrement qu’on lui en veut», a laissé entendre Me Paul Yomba Kourouma.

Cette démolition est intervenue alors qu’un procès est en cours au TPI de Dixinn. Avec cette allure, l’avocat indique l’Etat cherche a écarter leur client de la scène politique guinéenne «Le conseil supérieur de la magistrature ne réagit non plus parce qu’il s’agit du leader de l’UFDG. Tous ces agissements des nouvelles autorités visent tout simplement à l’écarter, à l’humilier, puisqu’en ce qui concerne la magistrature suprême, il est le mieux positionné et que s’il y a l’élection, la chance d’aller au second tour est minime voir nul.» a martelé l’homme en robe noir

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus