Viol suivi de l’assassinat d’une femme enceinte à Keitayah: le médecin traitant poursuivi annonce le procureur Charles Wright

En conférence de presse hier lundi 28 mars 2022, le procureur général près la cour d’appel de Conakry a annoncé l’ouverture d’une enquête contre le médecin traitant qui a reçu dans son hôpital la jeune femme qui a été victime d’agressions et de viol par le fils de son concessionnaire.

Dans sa communication, le procureur général a fait savoir que suite à l’autopsie effectuée sur le corps de la jeune dame qui était enceinte de 8 mois, il s’est avéré que des défaillances ont été signalées sur la jeune dame lorsqu’elle a été admise à l’hôpital.

Charles Wright annonce avoir ouvert des poursuites à charge ou à décharge contre le médecin qui l’a consulté avant sa mort. «Un cas malheureux est survenu à Keitayah (Dubreka). Une dame a été violée et poignardée, mort s’en est suivie. Nous avons décidé d’aller rendre visite à la famille parce qu’il faut approcher la justice des justiciables désormais. Quand nous y avons été, laissez-moi vous dire qu’il y a un nouveau rebondissement dans cette affaire. Celui qui a agi a été interpellé et mis hors d’état de nuire. Il a été entendu et déféré au niveau de la prison civile de Dubreka. Mais ce que l’opinion ne sait pas, c’est qu’aujourd’hui, j’ai ordonné à ce qu’il y ait une ouverture d’enquête contre le médecin qui a reçu cette pauvre dame. Pourquoi ? L’autopsie a relevé qu’il y a eu défaillance du médecin qui a reçu la dame. Une commission a été mise sur place et composée de médecins qui ont produit un rapport et il ressort de ce rapport que le médecin a failli aussi », a annoncé le procureur général.

Poursuivant, il a indiqué que le médecin à poser des actes qui méritent des éclaircissements au niveau de la justice « On veut une justice, au-delà de la parole, il faut des actes. Ce médecin, aujourd’hui, doit répondre de sa responsabilité professionnelle et pénale par rapport à la perte de vie de cette dame. Les restes seront discutés à l’audience »,a fait comprendre Charles Wright.

Enfin, le procureur Charles Wright fait comprendre que l’opinion publique sera informée du sort réservé au médecin. Cependant dit-il tout porte à croire qu’il y a eu des manquements graves à ces obligations professionnelles.

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus