Hadja Halimatou Dalein très amère : « Pour un simple dépôt de papier, ils sont venus armés de Kalachnikov »

Comme annoncé dans une précédente dépêche, le président de l’UFDG a été sommé par la direction générale du patrimoine bâti public, de quitter sa résidence de Dixinn port (Conakry), avant le 28 février 2022, à 10 heures. Il s’agit selon les autorités, d’une opération de « mise à jour du fichier de recensement des immeubles bâtis de l’Etat. » Pour l’épouse de Cellou Dalein Diallo, les autorités n’avaient pas besoin de mobiliser autant d’hommes armés pour déposer « un simple papier ».

C’est une Halimatou Dalein Diallo apparemment amère qui s’est confiée ce mercredi, 16 février 2022 à nos confrères du site Guinéematin.com. L’épouse de l’opposant Cellou Dalein Diallo confirme que son mari a été effectivement intimer de libérer sa maison avant de déplorer la manière.

« Effectivement, le président a reçu le courrier hier, mardi, aux environs de 15 heures. Les gens sont venus à bord de deux pick-up remplis d’hommes armés de Kalachnikov pour déposer un simple courrier. Ceux qui étaient présents se sont même demandés si toute cette équipe n’était venue que pour un simple dépôt de papier alors qu’ils pouvaient utiliser même une simple moto », s’étonne-t-elle.

Poursuivant, elle dira que la famille exécutera la décision en espérant que justice sera rendue.

« Nous allons libérer d’abord. Puisqu’il y a la justice et que nous avons nos dossiers, nous allons partir vers elle. Si cette justice nous rétablit dans nos droits et que l’on revienne après, nous serons tranquilles », a déclaré Hadja Halimatou Dalein au micro de nos confrères de Guinéematin.

Kibaro224.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus