Chute de Blaise Compaoré : Sidya Touré accuse Alpha Condé d’avoir financé « son départ à la tête du Burkina Faso »

A la faveur de la reprise de l’assemblée générale hebdomadaire du parti UFR, Sidya Touré y est allé fort notamment contre le président déchu Pr Alpha Condé.

La sortie de l’ancien premier ministre a surtout été marquée par des incartades contre celui qui l’avait nommé haut-représentant du chef de l’Etat avant de rendre le tablier plus tard.

Le leader de l’UFR accuse l’ex chef de l’Etat Pr Condé d’avoir financé le départ du pouvoir de celui qui le considérait comme son ami, le président Blaise Compaoré, au Burkina Faso.

« Les mouvements du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ont non seulement affaibli le régime à l’intérieur mais l’ont décrédibilisé totalement à l’extérieur. Le régime repose sur l’appui de l’international socialiste que nous connaissons qui ont tant interféré dans les élections en Guinée en 2010. Je parle des gens comme Kouchner [ancien ministre français des Affaires étrangères] comme le président le président Abdou Diouf qui était à l’OIF, comme Jacob Zuma, comme tous ces gens-là qui ont regretté notamment notre ami Blaise Compaoré ayant supporté à l’époque celui qu’il croyait être son ami, mais qui a été la base du financement de son départ à la tête du Burkina Faso », a-t-il dévoilé samedi 12 février à la reprise des AG hebdomadaire de l’union des forces républicaines.

Mosaiqueguinee.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus