Guinée : Tension entre Imams à Siguiri…

Actuguinee.org / En tournée de sensibilisation pour une transition apaisée en Guinée, le secrétaire général des affaires religieuses était récemment dans préfecture de Siguiri. Mais la délégation conduite par El hadji Karamo Diawara s’est heurtée à la colère des imams exigeant la destitution pure et simple de l’actuel imam de la grande mosquée de la ville et secrétaire général de la ligue islamique préfectorale de Siguiri.

 Haroune Doumbouya puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été parachuté à cette double fonction, il ya deux ans, suite au décès de son père qui assurait jusque-là les mêmes rôles alors que l’adjoint direct du défunt y avait déjà été solennellement investi. Problème : des dizaines d’imams venus des coins et recoins de la localité ont réitéré devant la délégation leur rejet total face à cette succession qu’ils qualifient de trahison et source de division au sein de la communauté musulmane de Siguiri et réclament le strict respect de l’ordre de succession c’est-à-dire, le retour aux affaires de l’imam déchu El hadji Issa Fofana quelques mois seulement après son installation.

Pour le chef de la délégation, cette visite s’inscrit plutôt dans le cadre d’une campagne d’information et de sensibilisation sur la paix et l’unité nationale en vue d’une transition apaisée dans le pays. Vu la tension qui plainait au sein de la ville.

 Elhadji Karamo Diawara a été donc contraint de renoncer à la conférence-débat qu’il s’apprêtait à animer sur place, après sa prise de contact avec le préfet de Siguiri : « Ici, nous avons constaté de la tension entre les fideles  musulmans. C’est la raison pour laquelle, nous avons jugé nécessaire de rebrousser chemin en attendant qu’ils reviennent  à de meilleurs sentiments. Bientôt nous allons convoquer les deux parties en conflit à Conakry avant de prendre une décision parce que notre mission consiste à aplanir toutes les divergences qui existent entre les fidèles musulmans », a-t-il martelé en substance en malinké langue du terroir.

En attendant, les imams protestataires se disent satisfaits à moitié suite à cette visite écoutée et qu’ils n’entendent point baisser la garde, jusqu’à la manifestation de leur droit, celui du retour de El hadji Issa Fofana au poste d’imam de la grande mosquée de la cité doublé de celui secrétaire général de la ligue islamique préfectorale de Siguiri.

Mamadi CISSE pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus