Scandale : La ministre Zenab Nabaya Dramé rattrapée par son passé pour des faits de détournements

Actuguinee.org / Le procureur spécial près la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF), M. Aly Touré, a ouvert une information judiciaire contre Zénab Nabaya Dramé, pour détournement et blanchiment d’argent public, mais aussi contre Tibou Kamara et Ismaël Dioubaté, tous anciens ministres d’Alpha Condé pour complicité de détournement et blanchiment d’argent. Il a fait cette annonce à la télévision nationale, mercredi 2 février 2022.

Selon le procureur spécial de la CRIEF, dame Zénab Nabaya Dramé, partout où elle est passée dans les services de l’administration publique, elle a effectué des dépenses sans les justificatifs.

« Ayant constaté un préjudice subi par l’État à hauteur d’un montant de 131 milliards 923 millions 644 mille 723 francs guinéens, le parquet de la CRIEF a requis l’ouverture d’une information judiciaire contre, 1- Madame Zénab Nabaya Dramé pour des faits de détournement de dernier public et de blanchiment. 2- contre Madame Eveline Sola Mansaré, M. Ismaël Dioubaté, à l’époque ministre du budget et M. Tibou Kamara, à l’époque ministre conseiller à la présidence pour des faits de complicité de blanchiment d’argent et de détournement de derniers publics », a annoncé M. Aly Touré.

Avec Guinee.7

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus