Porte-parolat du gouvernement Guinéen : quand Ousmane Gaoual Diallo multiplie les couacs !

http://Actuguinee.org / On a comme l’impression que le nouveau porte-parole du Gouvernement s’emmêle un peu les pinceaux. Il semble encore être d’un enthousiasme débordant, à cause notamment de ce qui lui arrive après des moments de balbutiements qu’il a connus avec un séjour prolongé à la maison centrale de Coronthie.

Pour quelqu’un de si intelligent et de politiquement si affûté, qui a porté la voix de l’UFDG, parti avec lequel il s’est d’ailleurs brouillé, tout dernièrement, pour des suspicions de trahison dont on l’accusait à l’époque, cela ne peut être une excuse.

Au visa du tollé suscité lors de ses dernières sorties, on peut donc dire, que l’apprentissage parait difficile pour Ousmane Gaoual Diallo.

Ses débuts sont teintés d’incohérences sous fond de polémiques et de contradictions, notamment sur les décisions majeures prises par le pouvoir central, dont il se devait pourtant des éclairages pour mieux informer les citoyens. Mais hélas !

Les deux dernières sorties du porte-parole du gouvernement, chez nos confrères de FIM FM ont alimenté la chronique à cause de la confusion que cela a provoquée dans l’opinion.

L’ancien patron de la communication de l’UFDG, parti dont il se revendique encore comme un des fidèles militants, a affirmé, sans fondement, qu’après sa nomination, il a fait un payement sur le compte de Djoma Media, alors que ce compte est gelé depuis la semaine suivant le coup d’État. Donc, bien avant la formation du gouvernement.

Lors de sa deuxième sortie, le 31 décembre 2021, dans le même média, à propos du décret de restructuration du ministère de l’administration du territoire, publié la veille, relativement à l’organisation des élections, Gaoual soutient en substance que les prérogatives de la CENI sont transférées au niveau du département dirigé par Mory Condé. Ce qui laissait entendre que le PM, qui, dans sa lettre de mission, avait annoncé la création d’un organe indépendant de gestion des élections, aurait été à nouveau désavoué.

En réalité, ça s’est avéré que c’est une mauvaise interprétation de ce texte. Car, les précisions données plus tard, laissent croire au contraire défendu par le porte-parole du Gouvernement.

Pour ne rien arranger à l’inconfort dans l’exercice de ses fonctions, le ministre de la fonction publique, intervenant toujours sur FIM FM, a jeté un gros doute sur le compte-rendu du conseil des ministres, à propos de la contractualisation de certains fonctionnaires récemment envoyés à la retraite.

Ousmane Gaoual Diallo doit absolument et nécessairement faire sa mue.

Mognouma Cissé in Mosaiqueguinee

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus