Alpha Condé autorisé à quitter conakry par la junte : Des activistes de la société civile s’expriment à Kankan 

http://Actuguinee.org / L’ancien Président guinéen Alpha Condé est enfin autorisé à aller se faire soigner à l’étranger pour une période d’un mois. Une décision des nouvelles autorités guinéennes qui suscite des réactions au sein des organisations de la société civile.

Karamo Condé est le coordinateur régional de la Coalition Nationale des Organisations de la Société Civile ( CONASOC) à Kankan :

《 C’est une décision salutaire qui est à la fois symbolique et significative. Par cet acte positif, monsieur le Président de la transition vient de signifier encore une fois , sa grandeur, son patriotisme, son sens élevé d’humanisme et sa volonté manifeste de rassembler les Guinéens dans leur diversité et dans leur globalité. Le colonel Mamadi Doumbouya rassure davantage le peuple de Guinée. C’est un signal fort de démocratie, de communion, de solidarité et c’est également un exemple pour dire qu’aujourd’hui les Guinéens peuvent compter sur les nouvelles autorités pour leur volonté à faire aller ce pays là de l’avant et à mettre les Guinéens ensemble sur le boulevard commun du développement national. Nous en sommes fiers, nous saluons la décision et nous encourageons le CNRD》, s’est-il réjoui.

Même état d’esprit chez le docteur Lonceny Cherif ancien membre du Conseil National de la Transition et actuel président de l’antenne régionale du Conseil des Organisations de la Société civile à Kankan ( CROSC):

《 J’ai accueilli cette nouvelle avec assez d’intérêt parce que quoi qu’on dise, il a été Chef d’État de la Guinée. Donc, on doit lui reconnaître ça au moins.  S’il est malade, c’est humain qu’on le laisse aller se faire soigner. Ça m’a fait vraiment plaisir 》, a-t-il déclaré. 

《 C’est une décision qui est tout-à-fait normale pour un citoyen d’un certain âge》, estime Sékou Condé le vice-président du CROSC, point focal des Droits de l’Homme et coordinateur du service « Maison de la Justice » â Kankan :

《 Dès au moment qu’on a invité les deux anciens Présidents de transition ( Moussa Dadis Camara et Sékouba Konaté ndlr ), il est normal en pareilles circonstances avec la garantie de la CEDEAO qu’il aille se soigner là où il veut. C’est dans le cadre des droits de l’homme 》, rapporte-il.

« Cette démarche humanitaire s’inscrit dans le cadre du respect de la dignité et de la considération que le Conseil National de Rassemblement pour le Développement n’a cessé d’observer à l’égard des anciens dirigeants du pays,  depuis le 5 septembre 2021 » indique le communiqué lu vendredi  31 décembre à la  télévision nationale. Aucune précision n’a été donnée sur la date du départ et la destination que prendra l’ancien Président guinéen renversé en debut septembre dernier et placé en residence surveillée. Agé de 84 ans, beaucoup de rumeurs ont circulé ces derniers temps sur la dégradation de son état de santé. 

Mamadi CISSE pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus