Guinée : Cette lettre « étincelle de Dame Yarie Soumah, ministre de la justice qui fait Déborder le vase (limogeage)

http://Actuguinee.org / Tout serait parti d’un courrier en date du 29 décembre 2021 du ministre secrétaire général de la présidence de la République, le colonel Amara Camara qui a subitement informé la ministre de la justice que le Président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya, recevra le 2 janvier 2022 le personnel de la Justice, notamment les chefs de juridiction et de parquet à 14 heures, au Palais Mohammed V.

Selon l’esprit du courrier, les échanges seront axés sur la politique pénale de la transition.

Surprise du contenu de la lettre, Madame Fatoumata Yarie Soumah indique dans sa lettre réponse en date du 31 décembre 2021 que :

« En tant que Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, si je l’avais jugé nécessaire, c’est à moi de solliciter une telle audience au Président de la Transition et d’en informer le cas échéant le personnel de la Justice dont je suis la seule et unique autorité hiérarchique de gestion administrative. Aucune autre autorité administrative que moi n’est habilitée à convier le personnel de la Justice, notamment les magistrats, à une quelconque réunion » Rappelant par ailleurs que la politique pénale de la transition, qui est celle de la Nation et de l’Etat, ne se discute pas entre le Président de la transition et le personnel de la Justice, mais entre le Président de la transition, son Premier Ministre, le Ministre de la Justice en conseil des ministres.

Ce n’est pas tout, Mme Fatoumata Yarie Soumah dit dans le courrier être au regret de demander au Ministre secrétaire général de la présidence « de bien vouloir annuler la rencontre projetée ».

Lire les lettres ci-dessous

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus