TPI de Kankan: un professeur de philosophie accusé de viol sur son élève « j’ai eu des rapports sexuels avec elle quatre fois »

http://Actuguinee.org / C’est au mois de février dernier, qu’un professeur de philosophie évoluant dans un lycée public de renom de la commune urbaine de Kankan, a été accusé d’avoir abusé sexuellement de son élève. Après que la forfaiture soit révélée par les médias locaux, l’affaire a été portée devant le tribunal de première instance de Kankan.

Après un premier procès, les débats se sont poursuivis hier lundi 29 novembre au sein dudit tribunal. A la barre, les deux parties ont livré leurs versions des faits, rapporte notre correspondant à Kankan.
Paul Mara puisque c’est lui qu’il s’agit, est accusé d’avoir violé son élève F .C. Comparaissant devant les juges du Tribunal de Première Instance (TPI) de Kankan, est revenu sur les faits pour lesquels il croupit en prison :
«  Le jour où elle dit que je l’ai violé, ce jour là nous avons quittés au bar ensemble et nous sommes partis assister à une soirée « rétro », après là-bas, nous avons marché le long de la route jusqu’au niveau de la station Bordo. C’est arrivés là-bas qu’elle m’a dit qu’elle veut partir rendre visite à une de ses amies, elle a pris un taxi, j’ai payé le transport et on s’est séparé. Je ne l’ai pas touché ce jour là. » 
Même s’il nie avoir eu des relations sexuelles non consentantes avec la présumée victime FC, Paul Mara reconnait tout de même l’avoir fait plusieurs fois avec celle-ci, puisqu’ils seraient en concubinage :
« La fille là je l’a connais depuis mars 2020, on est ensemble. J’ai eu des rapports sexuels avec elle, pas une fois, ni deux fois, ni pas trois, mais plutôt quatre fois » A t il expliqué
Pour la suite des débats puisque l’affaire semble assez complexe, le tribunal a renvoyé le dossier au 06 décembre prochain. A suivre !
Cheick Fatoumata depuis Kankan, pour Actuguinée.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus