Kankan : Rareté de la clientèle au marché de Kankan-coura, les femmes tirent la sonnette d’alarme.

http://Actuguuinee.org / En marge de la célébration en 2018 de la fête tournante de l’indépendance nationale initiée par l’ancien président Alpha Condé, la commune urbaine de Kankan a bénéficié de plusieurs infrastructures dont un nouveau marché au quartier Kankan-coura dans la périphérie de la ville.

Une manière pour les anciennes autorités de désenclaver les différents marchés du centre ville qui grouillent de monde à tout moment. Mais depuis la finalisation de sa construction, ce marché attire de moins en moins la clientèle, chose qui suscite des inquiétudes et interrogations chez les vendeuses et étalagistes dudit marché. Siré Traoré est l’une des vendeuses qui fréquentent encore ce marché : 

« Depuis qu’on a mis ce marché a notre disposition, au départ il y avait de l’engouement mais quelques temps après on a vu les gens disparaitre peu a peu. On ne fait plus de marché, on vient passer toute la journée ici sans avoir de clients, toutes nos marchandises sont presque pourries. » a-t-elle dit.

Un vent de réconfort semblait renaître chez les habitants du quartier Kankan-coura, qui pensaient ne plus avoir à aller au centre-ville pour leurs différents achats, mais à la surprise générale, leur nouveau marché reste jusqu’à date complètement désert. Aminata Diallo est une autre vendeuse qui s’interroge sur les raisons de ce qu’elle qualifie de boycotte de leur marché :

« Après l’inauguration le marché était rempli de vendeuses, mais par après on a vu les gens fuir le marché un à un, les femmes de ce quartier Kankan-coura refusent elles aussi de venir faire des achats ici, elles préfèrent se ravitailler au marché Dibida. » déplore t-elle.

Pour arriver a bout de cette situation de plus en plus inquiétante, les vendeuses du marché de Kankan-coura auraient rencontré a plusieurs reprises l’autorité communales mais en vain. Aïssatou Chérif :

« Nous sommes allées voir le maire plusieurs fois, mais nous ne voyons pas d’intervention de sa part, il avait envisagé de bloquer la route à toutes les femmes qui vont en ville pour faire leurs achats, mais rien n’est fait jusqu’a maintenant. »

Cheick Fatoumata depuis Kankan, pour actuguinée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus