Pas de confusion possible, Cellou Dalein a bien dit ceci à la réunion de la CORED

Contrairement à ce qu’il a dit à la presse, Cellou Dalein Diallo, leader de l’UFDG était bien venu participer jeudi à la réunion de Dixinn qui avait pour objectif de parler du partage des 15 places des partis politiques pour le Conseil natonal de la transition (CNT). Cette réunion de l’inter-coalition des partis politiques est une initiative de l’ancien ministre de l’Economie Dr Ousmane Doré du MND.

Devant ses collègues, au siège de CORED, Cellou Dalein a livré discours allant de le sens de l’apaisement.

« Je pense qu’il serait bon d’harmoniser nos idées et parler d’une même voix. Pour cela, il faut le dialogue et la concertation. On peut comprendre qu’il ya des points sur lesquels on ne s’entendra pas. Par exemple la question de détermination et l’identification des 15 représentants des partis politiques au CNT, nous sommes 181 partis. Quel est le critère de désignation, quel que soit celui qui sera retenu, parce que on est entrain d’affirmer que tous les partis se valent, tout le monde bénéficie d’un agrément, chacun a un siège, peut-être beaucoup ont participé à des élections, mais il va falloir trouver un critère, et il n’y aura pas un critère qui permettra de satisfaire tout le monde. Mais il faut en parler, noter que voilà la proposition des uns et celles des autres, Est-ce qu’il y a une possibilité d’avoir un consensus sur ça? Mais au-delà, comme l’a dit Doré (Ousmane), il y a d’autres aspects importants. l’essentiel c’est de se mettre d’accord sur la manière d’organiser cette transition pour qu’on aboutisse à la mise en place d’institutions légitimes, afin que le pays retrouve sa place dans les instances internationales » a dit M. Diallo, cité par plusieurs médias locaux.

Lu sur Mediaguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus