Guinée : Quelle connotation faut-il donner au vocable « recyclage » annoncé par le CNRD ?( A k sidimé )

http://Actuguinee.org / Depuis que le CNRD a annoncé qu’il ne fera pas de recyclage lors des prochaines nominations, cela a engendré une vague d’agitations sur la toile et dans les émissions interactives. Aujourd’hui, les gens sont en train de faire une mauvaise interprétation de cette annonce du CNRD. Un recyclage est un procédé qui permet le traitement d’un matériau ou d’un élément en vue d’une nouvelle utilisation. Il y a une certaine analogie entre reconduction et recyclage. Pour le cas présent, il est préférable de dire reconduction, qui signifie renouvellement d’un contrat dans les mêmes conditions que recyclage . Certains journalistes commettent des erreurs d’appréciation de cette annonce du CNRD, ils vont jusqu’à penser que le recyclage viserait uniquement toute personne qui aurait soutenu le troisième mandat. D’autres vont jusqu’à penser que les gens du RPG ne doivent plus appartenir à une quelconque structure administrative du pays. Celui qui a parlé de non recyclage ne l’a pas dit dans un tel esprit discriminatoire. Il y a que des gens par étroitesse d’esprit se permettent de confondre leur jugement subjectif à cette annonce. Aujourd’hui dans le monde de la presse, ils sont nombreux ces journalistes qui n’ont aucune formation professionnelle, simplement recrutés sur le tas et commis par nécessité à cette profession. Certaines dérives journalistiques peuvent être préjudiciables à la quiétude sociale ce qui est très dangereux. Quand des journalistes s’attaquent à un décret présidentiel pour contester la nomination d’un cadre à un poste, on se demande de quel droit jouissent-ils. Pour eux le nouveau promu au poste de Directeur général, ne devait pas l’être parce qu’il a milité dans le RPG. Il a une photo de campagne où il a un foulard jaune au cou. Ce qui est tout à fait ridicule car l’appartenance à un parti ne peut pas faire d’un homme paria dans une société. Qui en Guinée n’a pas de coloration politique ? Qui en Guinée n’a pas participer explicitement ou implicitement au troisième mandat. Qu’on arrête cette démagogie car, une telle option ne fait pas honneur à la profession de journalisme. D’ailleurs, choisir c’est choisir, et ne pas choisir c’est encore choisir. Personne n’est neutre dans ce monde et à vouloir ôter du foyer tous les bois qui fument, il risque de s’éteindre. L’appartenance politique n’a aucune incidence sur la qualité professionnelle ou la moralité d’un individu contrairement à ce que pensent ces fameux journalistes qui croient être des procureurs. Il faut que les uns et les autres comprennent que dans l’esprit du CNRD il n’y a pas de discrimination au sujet du recyclage.

Pour les nouvelles autorités tous ceux qui ont géré des départements et des régies de façon opaque, ne peuvent plus bénéficier de leur confiance . Quand on veut faire plaisir à quelqu’un, il faut le faire dans une totale orthodoxie.

Seule la puissance de Dieu est éternelle en ce bas monde.

A K Sidimé

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus