Limitation des partis politiques : Le Bloc libéral ne s’oppose pas

http://Actuguinee.org / Le président de l’Alliance pour Renouveau national ARENA (ARENA) a relancé le débat sur le multipartisme politique en Guinée. Lors de son intervention dans Mirador chez nos confrères de FIM FM, Sékou Koureissy CONDÉ a proposé que la future Constitution puisse prendre en compte la réduction du nombre de partis politiques en Guinée. Selon Sékou Koureissy, l’idéal serait d’avoir un maximum de trois partis politiques en Guinée.

Interrogé sur la question, le président du Bloc libéral s’est dit favorable mais élargie à cinq le maximum de partis politiques sur l’arène politique guinéenne. «  »Le samedi dans une émission d’Espace TV qui est venue au siège, on m’a posé la question par rapport à cela, j’ai dit, dans le cadre de la refondation du système politique aujourd’hui dans le pays, on irait pour trois (3) partis minimum et cinq (5) partis maximum », a réagit Dr Faya Lansana MILLIMOUNO que nous avons joint au téléphone.

La Guinée compte au moins 300 partis politiques à ce jour, depuis l’instauration du multipartisme politique en 1991. Beaucoup d’acteurs de la vie sociale et politique n’approuvent plus ce multipartisme. Ils voient en cela un moyen de division entre les différents groupes ethniques qui composent la Guinée.

Joseph KADOUNO

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus