Cadre de concertation : Le colonel Mamady DOUMBOUYA prévient le patronat sur « l’augmentation fantaisiste des prix »

http://Actuguinee.org / Au troisième jour des concertations, le président du CNRD a reçu les opérateurs économiques du pays. Lors de cette rencontre, Mamady DOUMBOUYA a dit être au courant de la division au sein du patronat guinéen. C’est pourquoi il a appelé les différentes factions à se mettre ensemble et surtout d’éviter de fixer, à leur guise, les prix des produits de première nécessité.

« Je sais qu’il existe une mésentente entre les organisations patronales, au titre de représentation entre les instances de la CEDEAO, au Bureau international du Travail (BIT) et de l’Organisation internationale du Travail (OIT). Nous devons être les acteurs engagés et désintéressés. La refondation de notre pays doit se faire avec tout le monde. Je compte beaucoup sur l’accompagnement des différentes organisations patronales. Je vous invite à prendre toutes les dispositions pour contrecarrer les velléités relatives à l’augmentation fantaisiste des prix des produits de grande consommation », a-t-il fait savoir.

Depuis quasiment le début d’année, les prix des produits de tout genre sont en grande hausse sur le marché guinéen. Le sac de riz importé (le plus consommé) qui se revendait à 280 000 est actuellement à 330 voire 330 000 par endroit. Les commerçants avaient tenu pour responsable, la fermeture des frontières terrestres et l’augmentation du prix du carburant. Le nouveau dirigeant guinéen, Mamady DOUMBOUYA a déjà ordonné la réouverture des frontières. Aussi, le président du GOHA, Chérif Abdallah a, de son retour du Sénégal, demandé aux commerçants de diminuer les prix des denrées alimentaires.

Joseph KADOUNO

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus