Guinée : « le Colonel DOUMBOUYA a fait un coup de paix et non un coup d’État, selon Chérif Abdallah du GOHA, de retour sur Conakry

http://Actuguinee.org / Le président du Groupe organisé des Hommes d’Affaires (GOHA) est de retour à Conakry. Juste après sa sortie d’avion, Chérif Abdallah s’est confié à la presse présente sur les lieux.

Les questions étaient principalement orientées sur l’actualité politique nationale avec le renversement d’Alpha CONDÉ. Comme la plupart des gens qui étaient opposés à ce “mandat de trop” d’Alpha CONDÉ, le président du GOHA a estimé que le geste des militaires n’est nullement un coup d’État. “Colonel DOUMBOUYA a fait un coup de paix et non un coup d’État parce que la Guinée n’était pas en paix, la Guinée était au bord d’une guerre civile”, a-t-il affirmé ajoutant d’avoir “la paix du cœur” avec l’accueil qui lui a été réservé par les femmes douanières. “Aujourd’hui, nous sommes avons la paix du cœur et nous sommes tranquilles. J’ai été accueilli par les femmes douanières à l’aéroport qui ont applaudi pour moi”.

À l’image des autres acteurs socio-politiques, Chérif Abdallah a aussi exprimé sa volonté de collaborer avec la junte militaire. La junte à qui il déconseille des “démagogues” “Nous ne sommes pas venus pour accompagner, nous sommes venus pour travailler avec les nouvelles autorités pour le décollage de notre pays. Nous ne sommes pas venus pour faire la démagogie. J’invite les nouvelles autorités du pays à travailler sérieusement et surtout d’éviter les démagogues, éviter les erreurs du passé”, conseille l’homme d’affaires.

Chérif Abdallah n’entretenait plus de bonnes relations avec le pouvoir CONDÉ contre lequel il a multiplié les attaques verbales suite à la fermeture des frontières terrestres avec les pays voisins. Une situation qui est, en partie, à l’origine de la hausse du prix des produits sur marché.

Joseph KADOUNO pour http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus