Gouvernance locale : » Une histoire de grosses sommes d’argent divise les conseillers de La Commune de Siguiri ».alerte le receveur

http://Actuguinee.org / La gestion de la mairie de Siguiri-centre décriée par un agent communal. Il s’agit du receveur, Ibrahima KÉBÉ, victime d’agression suite à son envie de connaître la destination d’une forte somme d’argent issue de la vente d’un domaine public.

L’incident s’est produit mardi 31 août dernier dans le bureau du maire, impliqué dans la vente de ce domaine. Une moto appartenant à la commune serait aussi confiée à quelqu’un pour un usage privé. « C’est un domaine qui a été exploité par un citoyen mais, à mon fort étonnement, il m’a dit qu’il a payé la parcelle à 15 millions. Donc c’est cet argent qui n’a pas été versé à la caisse de la Commune. Un deuxième problème aussi qui est là, c’est concernant la moto que la commune a achetée dans le cadre des activités du FODEL qui est détenue par un contractuel de la commune », explique le receveur communal de la mairie de Siguiri.

Selon les explications d’Ibrahima KÉBÉ (ndlr : le receveur), lorsqu’il a voulu avoir des explications du premier responsable municipal autour de ces 15 millions et de cette moto, un des protégés (Moussa) du maire lui a administré un coup qui lui a valu une blessure au visage. « Il avait une bague à son bras qui m’a blessé. Moi j’étais en discussion avec le maire, il s’est levé pour me boxer. Et le maire a dit que si le receveur me manque du respect, et si Moussa aussi réplique pour venger le maire, il a raison », a-t-il expliqué avant de conclure : « La commune de Siguiri est très mal gérée du fait que l’argent circule sans l’avis du receveur ».

Notons qu’Ibrahima KÉBÉ a décidé de faire recours à la justice suite à son agression, dans laquelle il voit la complicité du maire. Le maire et l’agresseur en question qui se trouve être un contractuel de la mairie de Siguiri n’ont, pour le moment, pas accepter de prendre la parole dans cette affaire.

Dossier à suivre !

Joseph KADOUNO

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus