Lutte contre les cliniques clandestines en Guinée : « De telles initiatives engagées par le colonel Thiegboro n’ont pas produit d’effets escomptés » regrette Dr Damani Keita, inspecteur général

http://Actuguinee.org / C’est une chasse contre les cliniques clandestines que compte déclencher le ministère de la Santé. On en compte plus de 500 sur les quelques 700 dénombrées dans le Grand-Conakry (Conakry, Coyah et Dubréka), selon l’Inspecteur général de la Santé, Damany KÉÏTA. Il était l’invité de l’émission Mirador chez nos confrères de FIM FM, ce lundi 30 août 2021.

« Il est question de faire un assainissement dans le secteur de la Santé. Et, cela suppose deux éléments. Premièrement c’est le secteur médical, c’est-à-dire la médecine, deuxième le secteur pharmaceutique », a-t-il indiqué.

Sauf que dans le passé, les initiatives de ce genre ont été engagées notamment par les services spéciaux de lutte contre le crime piloté par le colonel Moussa Tiegboro Camara, secrétaire général du service de la lutte contre la drogue et le crime organisé mais sans produire d’effets escomptés.

« Il y a eu des luttes qui ont été des feux de paille, reconnait l’inspecteur général du ministère de la santé. Dans de telles batailles il faut une lutte pérenne et lorsqu’on s’arrête, les mêmes personnes reviennent, donc ils [elles] récidivent dans leurs tentatives.

Cette fois-ci ,il va y avoir des points focaux. Nous allons prendre des agents des services de sécurité en relai qui vont assurer la continuité des services parce qu’il y a des zones qui sont parfois difficiles d’accès », dit-il en menaçant de sévir dans les cas de récidive. Toutes les cliniques qui ont été fermées, si les intéressés récidivent, ils font la réouverture dans la même zone où dans une autre zone, une fois qu’ils seront appréhendés, ils seront traduits devant les juridictions pénales compétentes ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus