Conakry : « Sur 500 cliniques clandestines, plusieurs appartiennent à des chinois et coréens, elles sont fermées » (officiel)

http://Actuguinee.org / Après des enquêtes menées par le ministère de la santé, certaines cliniques clandestines chinoises et coréennes ont été fermées. l’annonce a été faite à Actuguinee.org par Dr Damani Keïta.

Selon l’inspecteur général du ministère de la santé, sur 500 cliniques clandestines découvertes dans la zone de Conakry, plusieurs appartiennent à des étrangers de nationalité coréenne et chinoise . Ne disposant pas de documents légaux d’exercer en Guinée, ils ont été mis aux arrêts 《 Ce ne sont pas seulement des guinéens, il y a des asiatiques qui sont dedans. Des gens qui n’ont même pas la formation de médecin, mais qui se déguisent en médecins, ils ont des appareils qui n’ont aucune compétence pour faire de vrais diagnostics. c’est une sorte d’arnaque. On a fait des recoupements et on a trouvé qu’il ya certaines cliniques qui se sont déplacées, cest-à -dire d’un quartier à un autre ou d’une commune à une autre,  pensant pouvoir échapper à l’équipe d’enquête 》explique-t-il.

Gnakoi koivogui pour http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus