« Pour faire plaisir à Tibou Kamara, on pourrait dire qu’il rédige bien, et même très bien…» (Sekou Koundouno )

http://Actuguinee.org / Il écrit mieux que tous les écrivains français et africains réunis ainsi que tous les Prix Nobel de littérature réunis. Si cela peut lui procurer une espèce de jouissance intellectuelle ou de satisfaction morale, tant mieux. Mais pendant qu’il se délecte de ces compliments et savoure cette “reconnaissance” de la communauté littéraire mondiale, on ne peut manquer de lui poser quelques petites questions.  Le fait de savoir aligner des mots sur un papier constitue-t-il en soi une qualité humaine ou une vertu ? En mettant sa plume au service de causes impopulaires comme il l’a toujours fait, Tibou Kamara s’attend-t-il  à ce que la majorité des guinéens lui tresse des couronnes ?

Personne n’est dupe. Les guinéens, pour la plupart d’entre eux, savent que Tibou Kamara est le symbole du retournement de veste en politique. Il est le porte-flambeau de ceux qui crachent et qui ravalent leurs crachats. Dans nos sociétés, c’est un comportement qui est très mal vu. Tibou Kamara a de tout temps forgé sa personnalité dans le mercenariat de la plume. Sékouba Savané, directeur de la RTG et Malick Sankhon en savent quelque chose. Ils ont été des victimes de Tibou Kamara au temps du Général Lansana Conté. Tout le monde sait pourtant que les mercenaires n’ont pas de vertu. Tibou Kamara ne peut donc donner aucune leçon de morale et de patriotisme à qui que ce soit.

Personne n’aime des individus sans vertu. Même au sein de la mafia, il existe un minimum d’éthique.

Le grand problème de Tibou Kamara, c’est qu’il n’en a pas. Il pense servir aujourd’hui Alpha Condé et son système. Mais même au sein de la mouvance de Alpha Condé, il n’a aucun respect. On l’utilise parce qu’il a la tête de l’emploi. Or, il n’y a rien de plus humiliant que d’être méprisé, humilié par des gens que vous pensez servir. Au sein de la mouvance présidentielle, Tibou Kamara est très peu respecté parce que c’est un homme qui manque de conviction. Ce qui l’intéresse, c’est son ventre et son bas ventre.

SEKOU KOUNDOUNO RESPONSABLE DES STRATÉGIES ET PLANIFICATION DU FNDC

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus