Médias : Une journaliste violée en pleine interview par un joueur

Kat O’Brien a été violée par un joueur de baseball professionnel lors d’une interview. L’ancienne journaliste sportive sort du silence 18 ans après les faits.

C’est au New York Times que Kat O’Brien a décidé de se confier pour la toute première fois sur ce qui a bouleversé sa vie à jamais. En 2002, elle n’a que 22 ans et termine tout juste ses études, aux Etats-Unis. Celle qui écrivait déjà pour le journal de l’université est embauchée au Forth Worth star-Télégram, au Texas. Ses sujets de prédilection ? Les sujets sportifs, comme depuis toujours. Alors lorsque son rédacteur en chef lui propose de raconter une histoire sur la Major League Baseball, Kat est aux anges. Dans le cadre de ce projet, la jeune journaliste se doit d’interroger divers joueurs, de diverses équipes, afin de raconter leurs débuts sportifs. Mais l’un d’eux lui précise ne pas vouloir être vu avec une journaliste en public. Pour réaliser l’interview dans de bonnes conditions, il lui propose alors de s’installer dans sa chambre d’hôtel. Ce que Kat accepte.

“C’était effrayant, traumatisant”

Kat débute l’interview et pose quelques questions au joueur professionnel de baseball, dont elle  préfère taire le nom. Là, il essaie de l’embrasser. Kat refuse, mais le joueur soulève la jupe qu’elle porte ce jour-là et la viole. “C’était effrayant, traumatisant. Vous ne réalisez pas vraiment ce qu’il se passe”, confie celle qui a aujourd’hui 41 ans. Après son agression, elle retourne à sa voiture, apeurée et tremblante. Quelque temps plus tard, elle rencontre l’équipe où jouait son agresseur et se fait dévisager par l’un de ses coéquipiers. “J’ai réalisé qu’il avait dû le dire aux gens, se faisant passer pour un étalon et moi une fille qui était là pour ramasser des joueurs au lieu de faire mon travail. Je me sentais humiliée et honteuse.” Ce cauchemar, Kat l’a gardé pour elle durant 18 ans. Mais aujourd’hui éloignée du monde du journalisme et face aux témoignages de collègues du monde entier, elle a décidé de tout révéler. “J’espère pouvoir apporter un changement systémique”, confie Kat. Mais surtout rappeler aux femmes qu’elles ne sont en rien responsables des agressions qu’elles peuvent subir au quotidien.

Lire d’autres ici http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus