Journée internationale de la Jeunesse : le Bloc Libéral de Dr Faya Millimono invite les jeunes à tourner le dos à la violence

http://Actuguinee.org / Chaque année, le monde entier, sous l’égide des Nations-Unies, célèbre la journée internationale de la jeunesse le 12août. En effet, c’est en 1998 que cette date a été déclarée Journée Internationale de la Jeunesse (JIJ) à travers une résolution adoptée lors de la première Conférence mondiale des ministres de la jeunesse organisée par le gouvernement portugais sous l’égide des Nations-Unies à Lisbonne, du 08 au 12 août 1998. Cette proposition a été entérinée pendant la cinquante-quatrième (54ème) session de l’Assemblée générale, par l’adoption de la résolution A/RES/54/120, en date du 17 décembre 1999 et intitulée « Politiques et programmes mobilisant les jeunes ».

En instituant cette journée, les Nations-Unies et les différents États ont voulu, à la fois, encourager, soutenir et surtout encadrer les initiatives et activités des jeunes à travers l’appui du fond des Nations-Unies pour la jeunesse. En 2021, cette journée est célébrée sous le thème : « Transformer les systèmes alimentaires : les innovations des jeunes pour la santé humaine et celle de notre planète ». Ce choix s’explique par l’importance et la nécessité d’œuvrer en faveur des systèmes alimentaires plus équitables. Il s’agit spécifiquement d’inviter les jeunes à prendre des décisions éclairées ou à mener des actions d’entrepreneuriat concrètes sur de nouvelles orientations alimentaires en faveur des options plus saines et plus durables pour l’humanité et l’environnement. Plus que jamais, les questions alimentaires et la protection de l’environnement constituent de véritables défis auxquels nous devons faire urgemment face pour garantir la pérennité de l’espèce humaine et assurer la survie de notre planète.

Le Bloc LIBÉRAL saisit cette opportunité de la journée internationale du 12 août, pour rappeler que plus de 60% des 13 421 018 habitants (fr.m.Wikipedia.org–Word-factbook2021) de la République de Guinée, sont représentés par les jeunes. Ce qui en constitue une énorme énergie productrice et un potentiel humain immense pour le progrès social et matériel de notre Nation.

En revanche, au lieu d’être un atout pour l’émergence de la Guinée, la jeunesse fait plutôt l’objet de frustrations introverties, de menaces pour l’autorité, un risque sans motifs voire une bombe à retardement pour la stabilité du pays. La raison fondamentale est que cette couche de la société Guinéenne fait face à de nombreuses difficultés économiques et sociales parmi lesquelles on peut citer : le chômage, la famine, l’oisiveté, l’émigration clandestine, la délinquance, le manque d’éducation et de formation etc. Si l’on n’y prend pas garde, ces maux restent un danger et des menaces sérieuses pour la paix et la sécurité alimentaire.

A ce titre, le Bloc Liberal insiste sur l’imminence des actions salvatrices qui s’imposent pour prendre à bras-le-corps les demandes institutionnelles des jeunes. Le Bloc LIBÉRAL exhorte le gouvernement guinéen à la mise en œuvre de stratégies politiques et économiques efficaces pour répondre aux préoccupations de notre jeunesse en impliquant étroitement les institutions républicaines, la société civile, les partis politiques, les associations de jeunes et les partenaires au développement. De même, le Bloc LIBÉRAL invite la jeunesse guinéenne à une réelle prise de conscience; en faisant de son éducation, sa formation, l’emploi et la participation citoyenne, la priorité des priorités.

Conformément à la thématique ciblée, la réalité sanitaire oblige la jeunesse guinéenne à s’impliquer et à redoubler d’initiatives pour participer activement à la lutte contre la pandémie à Covid19. La crise alimentaire et le ralentissement des réseaux financiers sont les conséquences déplorables de celle-ci. L’appui des jeunes aux parents, aux ONG et aux institutions républicaines, lourdement affectés, constitue un bouclier et le grand espoir de pouvoir vaincre cette pandémie dont nul ne connait la fin en raison de la propagation effrénée des nouveaux variants très contagieux à travers notre planète.

L’implication des jeunes volontaires dans la sensibilisation, l’organisation des vaccinations et le contrôles du respect des mesures barrières est pratique, faisable et altruiste dans la situation actuelle.

Enfin, le Bloc Libéral ne saurait achever ce message sans lancer un appel aux jeunes à tourner le dos à la violence, sous toutes ses formes, comme forme principale et unique voie de revendication. Surtout, le Bloc Libéral invite les jeunes à s’engager dans la vie publique avec vigueur, rigueur et responsabilité. Fait à Conakry, le 12août 2021

Le Bloc Libéral

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus