Mines : La SMB et la Société AMR paient plus d’1 milliards de taxe superficiaire aux collectivités de Boké, Boffa et Télimélé

http://Actuguinee.org / Sont bénéficiaires des présentes taxes, les collectivités locales de Dabiss, Kolaboui, Kanfarandé, Malapouya, la Commune urbaine de Boké ainsi que les communes rurales (CR) de Kolia, Konsotami dans la préfecture de Boffa et celles de Daramagnaki et Missira dans la préfecture de Télimélé.

La cérémonie de remise des chèques faits en fonction des permis d’exploitation, s’est déroulée ce vendredi en présence du secrétaire général chargé des collectivités décentralisés de Boké, Jean Béavogui, du 1er vice-maire de la commune urbaine de Boké, Mohamed Aly Camus Camara, du directeur préfectoral des Mines, Mamadouba Sylla, du Conseiller juridique de la SMB, Abdoulaye Sampil ainsi que des secrétaires généraux et des receveurs des collectivités concernées.

Dans le paiement de ces taxes, les collectivités locales de Boké auront perçu un montant total de 1.090.567.262 GNF. Dans ce montant, il faut noter que la Commune urbaine de Boké a bénéficié de 153.862.192 GNF, la CR de Dabiss 505.636.098 GNF, la CR de Tanènè 376.518.361 GNF, la CR de Kanfarandé 40.059.661 GNF, Malapouya 8.301.837 GNF, Kolaboui 6.186.113 GNF.

Dans la préfecture de Télimélé, la CR de Daramagnaki a reçu quant à elle un montant de 105.083.404 GNF, la CR de Konsotami a reçu un montant de 91.495.916 GNF, et la CR de Missira (Télimélé) a reçu un montant de 185.158.802 GNF.

S’exprimant sur la situation, le secrétaire général chargé des collectivités décentralisés de Boké a invité les maires des communes à privilégier l’information et la sensibilisation des communautés impactées par les projets le long des différents permis, en vue de maintenir la paix et la quiétude sociale pour le Développement durable des localités bénéficiaires.

« Ces montants, selon le secrétaire général des collectivités, doivent être utilisés dans la réalisation des actions de développement durable ».

Le 1er vice-maire de la commune urbaine de Boké, Mohamed Aly Camus Camara a rassuré que « ce montant servira au financement des projets d’envergure identifiés et validés à l’unanimité par les conseillers communaux ». Pour y arriver, il mise sur l’information et la sensibilisation des villageois à la base pour circonscrire les mouvements de soulèvement dans les collectivités locales de la préfecture de Boké. 

Au sortir de la remise des chèques aux ayants droits, le Conseiller juridique de la SMB, Abdoulaye Sampil a indiqué que ces montants doivent être destinés au financement des projets de développement communautaire.

En s’acquittant comme chaque année du paiement de ces taxes exercice 2021, la SMB renouvelle ses engagements d’entreprise citoyenne et responsable, dans le cadre d’un développement inclusif au bénéfice de toutes les communautés de ses projets.

Lire d’autres ici http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus