Bac2021 : Menaces de mort et tentative d’incendie volontaire contre un délégué, Un fondateur d’école privée arrêté et emprisonné à N’Nzérékoré (DPE)

http://Actuguinee.org / L’information nous a été confirmée par la première autorité de l’éducation de Nzérékoré ce samedi 31 juillet 2021. Un fondateur d’une école privée de Nzérékoré s’est retrouvé en prison pour avoir tenté de corrompre un délégué de la place. Ce dernier a reçu plusieurs menaces de la part des inconnus pour avoir empêché les candidats au BAC de tricher au centre Zébéla Tokpa PIVI où il était délégué au compte du ministère de l’enseignement supérieur.

Des individus non encore identifiés sont allés jusqu’à mettre du feu dans sa concession tard la nuit du vendredi 23 juillet 2021.

Selon nos informations, suite à une plainte contre X, formulée par le délégué, le fondateur a été arrêté puis incarcéré dans la journée du jeudi 29 juillet 2021.

« Selon l’information donnée par le délégué, qu’il (le fondateur) est allé prendre contact avec lui nuitamment. Et le délégué a été menacé par la suite par les élèves. Une nuit, les élèves ont fait irruption dans sa cour, ils ont essayé d’incendier sa maison. Donc il a porté plainte contre X, c’est pour cela que le fondateur s’est retrouvé en prison », nous a confié, Moussagbè Diakité, directeur préfectoral de l’éducation de Nzérékoré.

Ibrahima Sory CAMARA, chef du service scolarité de l’université de Nzérékoré etait le délégué qui a reçu la visite inopinée de ces responsables d’école, qui ont voulu le corrompre pour faciliter aux candidats de son centre de tricher pendant le bac. Après s’être opposé à cette proposition, il a été menacé par des individus non identifié.

Récemment interrogé par le correspondant régional de votre quotidien en ligne Actuguinee.org à Nzérékoré, il avait exprimé des craintes pour la vie de sa famille qui selon lui est en danger.

Lire les confidences du délégué ici

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus