Téléphonie : Des positions tranchantes et incompréhensibles

http://Actuguinee.org / Depuis que la société Orange s’emploie à un bras de fer contre l’autorité des télécommunications guinéennes, l’on est étonné de constater, à travers les commentaires sur les réseaux sociaux, que ceux qui défendent cette société au détriment des consommateurs guinéens sont tous du défunt FNDC et de l’UFDG, en somme de l’opposition à tout ce que l’Etat entreprend pour le bien des Guinéens. Et c’est quand même curieux.

Même des associations de consommateurs guinéens qui font la médiation entre l’Etat et les opérateurs de téléphonies sont vouées aux gémonies. Comme pour dire que ces associations devraient laisser s’installer le chaos en Guinée comme le souhaite l’opposition pour en finir avec ce régime.

Il n’est pourtant un secret pour personne que la filiale de la Sonatel du Sénégal (Orange) gruge les Guinéens d’où les différentes plaintes émanant bien de tous les consommateurs guinéens, qu’ils soient de l’opposition ou de la mouvance.

Pourquoi diantre faut-il qu’il y ait une catégorie qui supporte cette société qui spolie les Guinéens dans leur consommation.

S’opposer c’est bon quand ce sont les intérêts majeurs de tous qui sont en jeu, mais s’opposer parce que tout ce qui vient du pouvoir est mauvais même si cela protège la majorité des Guinéens, est absurde. On n’est plus dans la politique, mais dans une haine incompréhensible. Que l’on ne vienne pas nous dire que les nouvelles taxes imposées aux sociétés de téléphonie expliquent cela, alors qu’au fil des années ces entités n’ont jamais respecté leurs obligations vis-à-vis de l’Etat. Surtout Orange qui défie tout un Etat au détriment des pauvres consommateurs.

C’est le monde à l’envers ou à tout le moins la Guinée à l’envers. Comme le prouve l’audit sur ces opérateurs téléphoniques que l’ARPT devrait publier les prochains jours. Tout un scandale.

Joseph Pierre Onipogui

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus