Lancement des premières épreuves du baccalauréat en Guinée : Nos constats dans plusieurs centres d’examens

http://Actuguinee.org / Les épreuves du baccalauréat de cette année ont débuté jeudi 22 juillet 2021 à travers le pays dans des conditions marquées par la mise en œuvre du protocole de prévention du Covid-19 et le respect des consignes données par le département en charge de l’éducation nationale et de l’Alphabétisation.

Ils sont plus de 83 000 candidats  toutes options confondues à affronter cet examen national sur toute l’étendue du territoire national ..

Les consignes sont les mêmes que celles données au départ par le ministre de l’Éducation nationale. “Pas de téléphone non seulement au niveau des candidats mais aussi, au niveau des surveillants. Vous avez vu, il y a les détecteurs. On fouille à la porte et ensuite dans les salles d’examen avec les mêmes détecteurs. Au niveau des enseignants, ils ne sont venus pas pour éliminer les candidats mais pour empêcher la fraude. Donc ce que nous leur demandons”, nous a confié le chef de Centre Sékou Odia SYLLA qui ajoute que le respect des mesures barrières est de rigueur. “Les candidats, chacun a sa bavette. C’est obligatoire”, a-t-il dit.

Tout comme à Gandhi, au Centre Général Lansana CONTÉ de Lambagni, et au Centre du Lycée Boubacar Biro DIALLO de Sangoya, c’est le même dispositif, les mêmes consignes. L’entrée des salles est strictement fouillée, deux surveillants par salle. Les portails sont gardés par deux agents de la police.

À noter que les candidats des trois options vont composer dans deux épreuves pour cette première journée du Baccalauréat : Français et Économie pour les Sciences sociales, Mathématiques et Économie pour les Sciences mathématiques et en fin Biologie-Géologie et Mathématique pour les Sciences expérimentales.

Joseph KADOUNO

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus