Libération des cadres de l’UFDG : on souhaiterait qu’ils soient libres de façon définitive pour que leur honneur soit totalement blanchi ” Kalémodou YANSANÉ

http://Actuguinee.org / L’Union des Forces démocratiques de Guinée réagit à la libération de quatre de99 ses cadres détenus en prison. La première réaction vient d’un des vice-présidents, Kalémodou YANSANÉ.

Le deuxième vice-président de l’UFDG (Kalémodou YANSANÉ) est à moitié satisfait après que certains des responsables du parti recouvrent leur liberté même si c’est sous conditions. “(…) À titre personnel, je suis très content de cette nouvelle et je pense qu’il en sera de même pour le parti… on souhaiterait qu’ils soient libres de façon définitive pour que leur honneur soit totalement blanchi”, a-t-il déclaré à africaguinee.

Outre les quatre, plusieurs autres sont encore en détention. Kalemodou YANSANÉ pense bien à eux : “…nous souhaiterions que les autres qui sont en détention puissent bénéficier du même statut, … Je parle de Foninké Menguè, de Ismaël CONDÉ, d’Etienne SOROPGUI, de Bogos, etc”.

À noter que certains militants pensent que la libération juste de ces cadres ne suffit pas. Ces militants, la plupart jeunes, demandent que leurs collègues qui ne seraient pas loin de la centaine, soient aussi libres parce que, disent-ils, “ce sont eux le poumon de l’UFDG”.

Lire d’autres ici http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus