Libération conditionnelle des cadres de l’UFDG : « Je me réjouis pour mes collaborateurs qui vont retrouver la chaleur de la vie familiale » réagit Cellou Dalein

http://Actuguinee.org / Les réactions fusent au sein de la classe politique guinéenne après la libération de certains hommes forts du principal parti politique de l’opposition guinéenne . Le président de ce parti (Cellou Dalein DIALLO) a aussi fait entendre sa voix. Il a déclaré que “”Cette libération conditionnelle ne peut réparer et même atténuer cette injustice et les préjudices physiques et moraux qu’elle a causés à ces innocentes victimes, à leurs familles et à l’UFDG, leur Parti.

Pour Cellou Dalein « Cette libération conditionnelle ne peut réparer et même atténuer cette injustice et les préjudices physiques et moraux qu’elle a causées à ces innocentes victimes, à leurs familles à l’UFDG, leur parti”, a-t-il indiqué en se montrant néanmoins reconnaissant au geste posé par le pouvoir. “Je me réjouis pour mes collaborateurs qui vont retrouver la chaleur de la vie familiale et continuer à se soigner à domicile. Mais il ne faut jamais oublier qu’ils sont des innocents tout comme beaucoup de leurs camarades tels qu’Etienne Soropogui, Foniké Menguè et Ismael Condé qui croupissent en prison depuis plus de 8 mois ainsi que Keamou Bogola HABA, déféré hier à la maison centrale

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus