Malaise à L’UFDG « On ne peut pas continuer à contester pendant 8 mois un pouvoir qui est en place » (Mamadou Barry ,SG Adjoint de l’UFDG)

http://Actuguinee.org / Au moment où le président de l’UFDG ,El hadj Cellou Dalein Diallo continue de réclamer victoire au soir de la présidentielle du 18 octobre 2020,le secrétaire général Adjoint de son parti monte au créneau et tente de mettre les points sur les i.

Invité de l’émission Talk Politique chez nos confrères de FIM Medias, Mamadou Biro Barry, Secrétaire général adjoint de l’UFDG connu pour ses prises de position refuse de porter des gangs contre ceux qui croient encore ou soutiennent mordicus à la victoire du président de l’UFDG.

A la question de savoir s’il reconnait par ricochet la victoire d’Alpha Condé à la présidentielle passée, Mamadou Barry sans ambages  « je suis légaliste, la CENI a désigné Alpha CONDÉ vainqueur, la Cour constitutionnelle a validé. Pour tout légaliste, Alpha Condé est président et Kassory Fofana est le premier ministre» Et de poursuivre « On ne peut pas continuer à contester pendant 8 mois un pouvoir qui est en place »

S’agissant de la nouvelle alliance politique signée entre son parti et d’autres, le Secrétaire général adjoint de l’Union des Forces démocratiques de Guinée a donné des précisions sur cet autre sujet qui secoue sa formation politique.« J’ai articulé mon papier sous trois angles : L’ANAD au départ est une alliance électorale qui vise à porter Cellou Dalein aux affaires, le peuple de guinée dans sa majorité a décidé cette alternance et malheureusement comme en 2010 ,Alpha Condé a confisqué le pouvoir .A partir du moment où  la CENI a donné raison à Alpha Condé, la cour constitutionnelle a donné raison à Alpha Condé et Alpha Condé s’est installé. A partir de là, l’ANAD pour moi prend fin A t-il indiqué.

Pour le secrétaire général adjoint de l’UFDG, il est désormais question de retourner à la base remercier les électeurs et faire en sorte que la mobilisation continue pour une Alternance future. “On ne passe pas à une première alliance électorale à une alliance politique sans tirer les leçons de ce qui s’est passé de cette alliance électorale.” A-t-il laissé entendre .

Joseph Kadouno pour http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus