Siguiri : Accrochages musclés entre chasseurs et gendarmes ;Plusieurs blessés parmi les forces de l’ordre

Ce mercredi, 14 juillet 2021,des gendarmes ont été pris à partie par de Donzos (Chasseurs traditionnels) alors qu’ils (les gendarmes) étaient allés faire une intervention dans un conflit opposant deux village de la Sous-préfecture de Koumandjanbougou, dans la préfecture de Siguiri.

Aux dires des sources, ces deux village s’affrontaient autour d’un site minier où chaque partie reclame la paternité . La descente des gendarmes sur les lieux a été mal perçue par les chasseurs traditionnels qui auraient ouvert le feu. « Il y avait un conflit entre deux villages voisins dans la Sous-préfecture de Koumandjanbougou.

Face  à la tension qui ne cessait de monter, des éléments de la Gendarmerie territoriale de Siguiri se sont déployés sur les lieux. C’est en ce moment qu’ils ont été pris à partie par des chasseurs à l’aide de fusils traditionnels », témoigne un des habitants à Guineenews.

12 des gendarmes ont été blessés par balle, deux sont dans un état grave. « Les services d’urgences de l’hôpital préfectoral de Siguiri ont reçu 12 blessés par balles des fusils de calibre 12. Parmi eux, deux qui étaient des plus graves ont été référés à l’hôpital régional de Kankan. (…) », apprend-on des sources médicales.

Aucun commentaire des autorités locales de Siguiri et de Kankan n’a encore été fait sur ces incidents, jusqu’au moment où nous mettons cette information en ligne.

Joseph KADOUNO

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus