Frontières terrestres Guinée – Sénégal : l’accord de Coopération militaire en cours d’examen à l’Assemblée Nationale

http://Actuguinee.org / Le ministre guinéen de la défense va défendre « l’accord de Coopération militaire et technique » devant les députés ce dimanche 04 juillet 2021. C’est l’une des étapes importantes visant à aboutir à la réouverture des frontières terrestres entre les la Guinée et le Sénégal.

Le trafic routier entre la Guinée et le Sénégal devrait reprendre bientôt. Après la conclusion d’un accord entre les deux pays, le ministre de la défense (Mohamed DIANÉ) se doit de convaincre les députés guinéens en vue de sa ratification. Cet accord prévoit des patrouilles mixtes le long des 300 kilomètres de frontières séparant la Guinée et le Sénégal.

Le 19 juin dernier, M. DIANÉ et son homologue du Sénégal (Sidiki KABA) ont paraphé un protocole d’accord de coopération militaire et technique. C’était à l’occasion du 59e sommet des Chefs d’État de la CEDEAO tenue à Accra, au Ghana. Ceci après plusieurs médiations des Chefs d’État de la sous-région dont la dernière fut celle du président Ghanéen, Nana Akufo-ADDO. Il était venu à Conakry afin de convaincre son homologue guinéen (Alpha CONDÉ). Alpha CONDÉ qui a mainte fois déclaré que c’est Dakar qui refuse sa proposition de faire des patrouilles mixtes.

À noter que c’est depuis septembre 2020 que les frontières terrestres guinéeo-sénégalaises sont fermées pour des raisons sanitaires, selon Conakry. La situation a impacté la vie sociale et économique entre les deux voisins. Lors de leur fermeture, plusieurs commerçants guinéens se trouvaient à Dakar. En Guinée, plusieurs producteurs dont ceux de la partie du centre-nord de la Guinée se sont plaints de la pourriture de leurs produits. Le GOHA , Groupe organisé des Hommes d’Affaires a constamment décrié cette situation.

Saa Joseph KADOUNO pour http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus