L’avocat Me Salif Béa sur la sortie médiatique de Grenade : « Vous savez, moi mon objectif c’était sa libération »

http://Actuguinee.org / Suite à la sortie médiatique de sieur Boubacar Diallo, Alias Grenade au compte de l’émission phare de la radio Fim FM du lundi 21 juin, la dite sortie médiatique dont il n’a pas été tendre avec son ancienne formation politique (UFDG), son avocat défenseur Me Salif Beavogui, joint au téléphone ce mardi 22 juin par nos confères de la même station radiophonique, a mentionné que son objectif majeur était à ce que Grenade couvre sa liberté. 
<<  vous savez, moi j’ai un objectif c’était sa libération. Je remercie celui qui l’a libéré. Je remercie toutes les personnes qui ont œuvré dans ce sens. 

Maintenant, j’ai été commis à la tâche par  L’UFDG. Je suis l’un des avocats de L’UFDG. Les 3 années de parcours de combattant que nous avons effectué dans ce dossier, c’est pour le compte de L’UFDG, il ne faut pas se voiler la face. Qu’il le reconnaisse ou qu’il ne reconnaisse pas, cela n’engage que lui. Mais, moi je ne voudrais pas qu’on engage des polémiques pour ça >> . A expliqué l’ancien avocat de Grenade. 
A l’en croire, sa préoccupation au jour d’aujourd’hui c’est la libération des détenus politiques. 
<<  Nous, nous avions d’autres personnes en détention. C’est ce qui nous préoccupe aujourd’hui, je suis même au tribunal de Dixinn comme ça. C’est comment faire en sorte pour faire programmer les dossiers d’honorable Ousmane Gaoual, ce dossier de Cellou Baldé, du doyen chérif Bah, de M.Étienne Soropogui, de l’imam de la grande mosquée de wanindara. C’est notre préoccupation ça aujourd’hui. Ce dossier Boubacar, ça c’est derrière nous . J’ai d’autres préoccupations, je n’ai été contacté par personne, je parle en âme et conscience de ce que me guide mon serment >>.  A conclut l’avocat surnommé des causes difficiles . 
Eugène Capi Balamou pour Actuguinee.org 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus