Oumar Tounkara brûle Aboubacar Soumah du SLECG : « L’ex secrétaire Général est désavoué par l’ensemble des enseignants de Guinée »

http://Actuguinee.org / Dans son passage de l’émission les grandes Gueules de la radio Espace, sieur Oumar Tounkara, puisqu’il s’agit bien de lui, enseignant , premier vice secrétaire Général exclu du SLECG version Aboubacar Soumah a révélé avoir pris l’instance de cette entité syndicale pour la défense des enseignants de Guinée.

Pour lui, la lutte  d’Aboubacar Soumah a été une lutte qui consistait à atteindre son cycle.

 << Les enseignants ont su qui se bat pour eux, qui ne se bat pas pour eux.

Aboubacar Soumah au lieu de servir les enseignants, il s’est servi d’eux pour atteindre son objectif à savoir la satisfaction de ses besoins matériels et financiers >>. A t-il martelé

De même, il ajoute en disant que l’ensemble des enseignants de Guinée désavoue le Général Soumah.

<< Aujourd’hui, L’ex secrétaire Général est désavoué par l’ensemble des enseignants  de Guinée pour preuve, par son radicalisme, par ses prises de position. Entre syndicats et politiques, il a fait perdre tous les enseignants Guinéens un salaire de base de 4 millions qu’on devrait avoir depuis janvier 2019, sur ce, je peux vous citer le témoin.

Par sa faute, quand il, par son radicalisme, imaginez >>. Ajoute t-il

Et de poursuivre. << J’évoque cette opinion et cette façon de voir. Moi, j’ai une conscience qui ne me permet pas de trahir les enseignants.

Au contraire qui est manipulé, c’est bien Aboubacar Soumah, c’est bien l’ex secrétaire Général qui a été manipulé et qui est manipulé par des politiques.

Nos représentations ont été consultées. Et, aujourd’hui les déclarations  de désapprobation, vu ce que tous les côtés contrairement à ce que dit Madame Bah >>. A laissé entendre l’ancien Collaborateur du Général Aboubacar Soumah

Eugène Capi Balamou pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus