SADEN 2021 : Fin des activités de la 3ème édition.

http://Actuguinee.org / A l’issue de deux jours d’intenses activités, le Salon des entrepreneurs de Guinée (SADEN 2021) a pris fin ce jeudi 10 juin à Conakry. La cérémonie de clôture a été présidée par le ministre de l’industrie, des petites et moyennes entreprises, en présence des différents partenaires du salon.
Dans son discours de clôture, le vice-président du comité d’organisation du salon a dressé le bilan de la 3ème édition du SADEN. Selon Himi Deen Touré, la notion de résilience résonne fort pour les entrepreneurs et surtout les PME en ces moments où le monde entrepreneurial est confronté aux conséquences du Covid-19.
« Au cours de ces deux journées, nous avons pu débattre des solutions, d’opportunités qu’offrent ces acteurs pour la relance post Covid,

  • IFC à travers les projets qu’elle soutient dont le PRECOP,
  • Les institutions financières et leurs catalogues de service,
  • Enabel à travers son accompagnement,
  • Le gouvernement à travers le FAGIEE,
  • Notre partenaire Platinium la CBG et ses appels d’offres et actions en terme de RSE,
  • La plateforme de financement participatif que nous avons présenté avec IFC,
  • Les cabinets de formation et d’accompagnement,
  • J’en passe » a souligné Himi Deen Touré, le vice-président du comité d’organisation du SADEN.
    La 3ème édition du Salon des entrepreneurs a été marquée par quelques nouveautés notamment le TEDx, la couverture nationale, une diffusion et interactions en temps réel dans les université de Kankan, N’Zérékoré, Labé et Kindia.
    Par ailleurs, le vice-président du comité d’organisation du salon a admis le SADEN continuera à encourager et soutenir les jeunes aspirants entrepreneurs.
    Pour sa part, la représentante de Enabel a réitéré l’engagement du royaume de la Belgique à travers son agence de développement Enabel à soutenir les entrepreneurs guinéens
    « A travers un programme de l’entreprenariat de 25 millions d’euros, la Belgique a l’ambition d’appuyer la Guinée pour améliorer les performances économiques techniques et sociales de micro, de petites et moyennes entreprises dans trois domaines, c’est-à-dire le secteur agricole avec une priorité aux filières ananas et pomme de terre et dans une moindre mesure la mangue. L’entreprenariat urbain avec aux incubateurs de nouvelles technologies de l’information et de la communication et enfin l’entreprenariat féminin. (…) nous sommes convaincus que le SADEN est un acteur important pour la promotion de l’entreprenariat en Guinée. A travers les plateformes et activités proposées qui permettent de promouvoir l’activité entrepreneuriale auprès de la jeunesse guinéenne. J’espère que le SADEN, devenu le rendez-vous incontournable des acteurs de l’écosystème entrepreneurial de la Guinée a permis aux différents acteurs d’échanger, de travailler et de conjuguer les efforts en vue de contribuer efficacement à une création d’emplois décents, de qualité et l’augmentation de revenus stables et durables des entrepreneurs guinéens » a soutenu
    Selon elle, la Belgique s’engage à travers un projet de 5 millions d’euros à renforcer les capacités des institutions publiques et non étatiques notamment celles qui accompagnent le secteur privé et l’entreprenariat et qui contribuent à l’atteinte des objectifs du programme de coopération guinéo belge.
    De son côté, le ministre de l’industrie, des petites et moyennes entreprises a assuré l’engagement du gouvernement à créer les conditions de confiance, gages de tout investissement.
    « Je donne l’assurance au nom de son excellence monsieur le président de la république, de son premier ministre et l’ensemble du gouvernement que nous sommes à la tâche pour créer les meilleures conditions de confiance dans notre pays et les meilleures opportunités pour l’investissement et les investisseurs dans notre pays. Cela commence par des reformes importantes qui ont déjà été amorcées dans les années antérieures et qui entrent un peu dans leurs âges d’or » a expliqué Tibou Kamara, le porte-parole du gouvernement.
    Selon le vice-président du comité d’organisation du SADEN, à cause des nombreuses restrictions liées au Covid-19, le salon a pu mobiliser plus de 30 000 personnes sur le Web, 1000 personnes dans les 4 universités du pays et près de 1000 tests Covid-19 effectués à l’AGUIPE.
    D’après Himi Deen Touré, la 4ème édition du SADEN se déroulera les 09 et 10 mars 2022.

M.S.Bah pour http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus