SADEN 2021 : « Le gouvernement a pris des mesures pour accompagner les entrepreneurs des secteurs de l’agriculture et de l’élevage » selon Roger Patrick Millimono.

http://Actuguinee.org / En marge de lancement officiel du salon des entrepreneurs (SADEN 2021), plusieurs panels sont animés par des entrepreneurs et spécialistes. C’est dans ce cadre que le ministre délégué de l’agriculture et de l’élevage a animé le panel sur les impacts sectoriels du Covid-19 et réponses (Agriculture et Élevage)
Roger Patrick Millimono a, dans une intervention pointé du doigt les impacts du Covid-19 dans les domaines de l’agriculture et de l’élevage.
« La Covid-19 est apparue officiellement dans notre pays, le 12 mars 2020. Et depuis cette date à nos jours, elle continue de sévir. Elle a impactée tous les secteurs socioéconomiques notamment l’agriculture. Au niveau de l’agriculture, les producteurs de pomme de terre ont enregistré des pertes sèches. Presque toute leur production a été perdue parce qu’ils n’ont pas pu écouler vers les marchés intérieurs et extérieurs. Il y a eu aussi le grand risque des producteurs d’anacarde. Du côté de l’élevage, il y a eu aussi des pertes de poulets et de bétails. Au niveau des poulets, les pertes s’élèvent en dizaines de milliers pour manque d’alimentation. Cela a fortement impacté leurs productions. Ça a été pour eux des pertes sèches » a rappelé Roger Patrick Millimono.
Selon le ministre délégué de l’agriculture et de l’élevage, le gouvernement a pris des mesures d’accompagnement pour accompagner les entrepreneurs qui évoluent dans le secteur.
« Face à cela, le gouvernement a pris des mesures d’accompagnement. Pour le secteur de l’anacarde, le gouvernement a débloqué 15 milliards de dollars pour les mettre à la disposition des producteurs. Il y a eu pas mal de projets dans le secteur agricole aussi. (…) Le projet de développement de l’agriculture intégrée de Guinée financé par la banque mondiale a débloqué plus e 38 milliards de nos francs pour apporter des intrants agricoles aux producteurs. La même chose a été faite par d’autres projets comme le Projet d’appui à la transformation de l’agriculture de Guinée et l’entreprenariat agricole des jeunes. Vous avez ensuite l’AGRIFARM qui a débloqué des fonds pour apporter des intrants agricoles vers les producteurs. Tout ceci a été fait pour soulager les producteurs agricoles par rapport à l’impact qu’ils ont eu à subir du fait de la Covid-19 » a-t-il ajouté.
Par ailleurs, le ministre délégué de l’agriculture et de l’élevage annonce la mise en place prochaine du projet de développement de l’agriculture commerciale. Le projet est financé dans sa totalité à 200 millions de dollars dont 100 millions de dollars pour la première phase.
Selon Roger Patrick Millimono, le projet va rentrer en viguer d’ici la fin du mois de juin.

M.S.Bah http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus