Banora/Dinguiraye : Des heurts entre forces de sécurité et citoyens font état de deux morts et des blessés.

Des heurts ont éclatés ce dimanche 09 mai à Banora, commune rurale située à plus 80 kilomètres de la ville de Dinguiraye entre les forces de sécurité et les citoyens de la dite localité.
Les forces de sécurité à la traque de Burkinabés dans la mine de cette commune rurale a dégénéré faisant état de pertes en vies humaines et des blessés.
Joint au téléphone cette nuit, un habitant de la localité indique qu’au moins deux personnes ont perdu la vie et d’autres ont été blessées.
« Les affrontements ont commencé aux environs de 16 heures. Les forces de sécurité arrêtaient des Burkinabé dans la mine de la localité. Dans la traque, ils ont mis aux arrêts des citoyens autochtones qu’ils ont pris pour des burkinabés. Les parents des personnes arrêtées ont exigé la libération des siens. Et les affrontements ont éclaté. Les forces de sécurité ont tiré sur les gens et on parle d’au moins deux morts et des blessés graves. Les burkinabés qui étaient dans la localité ont quitté la localité et sont partis vers Siguiri » a expliqué un citoyen vivant à Banora.
Selon notre source, plusieurs personnes sont entrain de quitter la localité pour peur de représailles pendant la nuit.
La police et la gendarmerie de la commune rurale de Banora ont été incendiées lors des heurts.
Aux dernières nouvelles, des renforts ont quitté la ville de Dinguiraye et Léro pour la commune rurale de Banora.

Sadjo Bah depuis Dinguiraye.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus