Ramadan : Les prières nocturnes collectives des dix derniers jours du Ramadan interdites par les autorités (Communiqué)

Initié depuis quelques semaines, le mois saint de Ramadan tire vers la fin. Les dix derniers jours du mois sont consacrés à la recherche de la nuit du destin (Laylatoul Khadr qui équivaut à 1000 mois d’adoration, soit 83 ans, 3 mois, 3 semaines et 3 jours.) Durant ces dix derniers jours, les fidèles musulmans intensifient les prières nocturnes pour trouver la nuit du destin. Ces prières nocturnes viennent d’être interdites par les autorités.
Dans un communiqué rendu public ce lundi 03 mai, le secrétariat général des affaires religieuses « Invite les responsables des mosquées sur toute l’étendue du territoire national à surseoir pour cette année à la tenue des prières nocturnes pour limiter tout risque de contamination collective »
Selon le communiqué de la ligue islamique, la décision d’interdiction des prières nocturnes se « Justifie pour prévenir tout risque de contamination, de consolider la baisse de cas de Covid-19 que nous enregistrons ces derniers jours et pour le respect des mesures barrières et le couvre-feu en vigueur »
Par ailleurs, le secrétariat général des affaires religieuses invite les fidèles musulmans à s’abstenir de participer aux prières nocturnes dans les mosquées et sous toutes autres formes.
La question que bon nombre de fidèles musulmans est de savoir pourquoi autoriser les prières surérogatoires et interdire les prières nocturnes des dix derniers jours.

Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus