Fête du travail : L’arrêt des activités syndicales par les travailleurs retraités dénoncé par le mouvement syndical guinéen.

La Guinée à l’instar des autres pays du monde célèbre la fête internationale du travail ce 1er mai. Plusieurs centrales syndicales ont profité de l’occasion pour dénoncer l’ingérence de l’État dans le mouvement syndical guinéen notamment le vote d’un projet de loi interdisant toutes activités syndicales aux travailleurs retraités.

Ci-dessous la déclaration du mouvement syndical.

COSATREG, UGTG, C.G.F.OG-ONSLG, CGT, CGSL-SIFOG-SLECG,UDTG, UNTG, CONASIG.
Camarades travailleuses, travailleurs, des secteurs public, mixte privé, informel et retraités de Guinée.
Camarades Syndicalistes
La pandémie planétaire qui s’est abattue sur tous les pays du monde dénommée COVID 19 ou Corona Virus, nous empêche cette année encore de célébrer avec faste le l3eme anniversaire de la fête internationale du travail. En cette période de confinement massif, le mouvement syndical Guinéen adresse ses condoléances émues aux familles des nombreuses victimes de la pandémie.
Par ailleurs, le mouvement syndical dénonce vigoureusement
l’immixtion du Gouvernement dans les affaires syndicales à travers
le vote du projet de la loi organique LO27, qui stipule en ses articles
39 et 41 l’arrêt des activités syndicales par les travailleurs retraités.
Cette loi liberticide est notoirement en contradiction avec les conventions internationales 87 et 98 du BIT signées et ratifiées par la Guinée depuis 1959 et les textes juridiques des différentes
organisations syndicales Guinéennes. Le mouvement syndical Guinéen dénonce également la caducité des mandats des conseils d’administration (C.A) des institutions suivantes.
-Caisse Nationale de Sécurité Sociale CNSS; Caisse de prévoyance sociale des agents de l’Etat CNPSAE
Le Conseil Economique et Social;
Institut National d’Assurance des Maladies Obligatoires (INAMO); (ONFP )Office National de formation Professionnelle; (L’AGUIP) Agence Guineenne pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes. Ces mandats méritent d’être renouvelés pour le bonheur des travailleurs.
Le mouvement syndical Guinéen attire 1’attention des partenaires
soCiaux que le mandat officiel des élections sociales ou évaluations
n’est plus d’actualité. Il est à rappeler que le mouvement syndical
dans sa détermination et son engagement demande au
Gouvernement d’éviter d’aggraver la pauvreté des Guinéens à travers une éventuelle augmentation du prix du carburant à la pompe, s agissant de l’inspection générale du travail, il est établi que les inspecteurs s’opposent aux intérêts de la classe ouvrière dans les sociétés mixtes, privées et publique, nous les invitons au strict respect du code du travail dans les Unités de production.
Conscient que le syndicat ne périra jamais, nous l’ensemble de travailleuses, travailleurs, et retraités de Guinée, les différents partenaires que les grandes réflexions sont entrain d’être menées pour sauver le mouvement syndical Guinéen de la dérive.
VIVE LE MOUVEMENT SYNDICAL GUINÉEN!
VIVE L’UNITE D’ACTION SYNDICALE!
ENSEMBLE NOUS VAINCRONS

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus