Congrès électif de la Féguifoot : « La commission électorale doit se retrouver pour analyser et prendre les décisions qui s’imposent » dixit Dorah Aboubacar Koïta.

A quelques jours du congrès électif de la fédération guinéenne de football, il n’y a aucun candidat en lice à la présidence de l’instance après le retrait de Mamadou Antonio Souaré et l’invalidation de la candidature d’Aboubacar Touré par la commission électorale de recours. Et malgré cette situation confuse, le président de la commission électorale de la fédération guinéenne de football soutient que le congrès électif se tiendra comme prévu le 14 mai prochain.
Par ailleurs Dorah Aboubacar Koïta souligne que les plénières convoquées par la fédération guinéenne de football vont déterminer la suite du processus électoral au sein de l’instance.
« La commission électorale doit se retrouver pour analyser et prendre les décisions qui s’imposent. Au moment où je vous parle, nous nous dirigeons vers le congrès électif du 14 mai en attendant que l’on se retrouve en plénière aujourd’hui et demain (29 et 30 avril). Nous allons nous retrouver et discuter et nous suivrons la décision de la majorité. A date, nous continuons à mettre en œuvre l’agenda électoral qui est établi pour ce processus. Chacun va tirer les conséquences de ses actions. Nous continuons à mettre en œuvre l’agenda électoral et les plénières qui vont se tenir aujourd’hui et demain vont nous guider sur le reste parce que nous avons convoqué ces plénières pour nous permettre d’apprécier davantage les décisions rendues par la commission électorale de recours qui est d’ailleurs la juridiction de premier degré. Ces décisions sont définitives conformément aux dispositions de l’article 13 du code électoral » a indiqué Dorah Aboubacar Koïta dans les « GG » ce jeudi 29 avril.
Et d’ajouter que : « Alors, nous allons les apprécier et voir qu’est-ce qu’il faut faire aujourd’hui pour aller de l’avant. Les décisions qui sortiront de ces plénières feront l’objet d’une communication et nous partirons sur la base de ces décisions. Mais en attendant la tenue de ces plénières, nous continuons la mise en œuvre des activités de l’agenda électoral » conclut-il.

Sadjo Bah

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus