Guinée : Des violences à relents ethniques font un mort et deux blessés à Nzérékoré…

La ville de Nzérékoré, principale province de la Guinée forestière a connu des violences à connotation ethniques au quartier refugié terrain dans la commune urbaine de Nzérékoré. Selon nos informations, deux groupes de jeunes de différentes ethnies se sont affronté dans la nuit du samedi 24 avril 2021. Bilan un mort et deux blessés évacués à l’hôpital régional de Nzérékoré.

« Il y a un mort et deux blessés. Celui qui est décédé a été touché par balle mais nous ne savons pas c’est quel genre de balle. Est-ce militaire ou artisanale, ce sont les médecins qui vont nous faire la précision », nous a confié un responsable de quartier.

Qu’est-ce qui a provoqué ces incidents ? Selon nos informations, tout serait parti de la perturbation de la prière de 20h par un jeune qui roulait en liberté dans le quartier sans l’échappement de sa moto.

« Il y a un jeune qui faisait des montées et des descentes sur sa moto dont il avait enlevé l’échappement. Le bruit incessant qu’il produisait empêchait les gens qui était à la prière de bien cerner l’imam. C’est à l’issu de cela que les jeunes se sont attaqués à lui et il a été bastonné. C’est ce qui a provoqué ce mouvement. Heureusement, les forces de l’ordre ont vite intervenu si non ça allait tourner autrement », explique un citoyen de la place.

A la veille du mois de ramadan, une violence du genre s’est produite dans la même localité faisant un blessé par balle. Si les autorités ne prennent pas des dispositions, le pire risque de se produire, sachant que la ville de Nzérékoré est le plus souvent confrontée aux affrontements à relents ethniques.

Jean Kouloubo KALIVOGUI, correspondant régional en Guinée forestière pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus